Tuto : basique, simple, notre negroni au romarin brûlé

Du gin et de l’amertume, le negroni est un classique de l’apéritif.

Romarin, negroni et le coffret Aperol designé par Tyrsa & Yué Wu. (© Club Sandwich)

Au festival Omnivore, on a demandé à nos chefs préférés leur cocktail du moment. Sans sourciller, la moitié nous a répondu sans réfléchir plus d’une seconde "un negroni !". Classique parmi les classiques, le negroni est un des rois de l’aperitivo, et son amertume et ses notes herbacées sont parfaites pour s’ouvrir l’appétit ou finir un repas.

Ingrédients (pour 1 verre) :

  • 2,5 centilitres de gin
  • 2,5 centilitres de vermouth
  • 2,5 centilitres d’Aperol ou de Campari
  • 1 tige de romarin
  • Beaucoup de glaçons

#1. La parfaite dilution

Les cocktails sont souvent une histoire de glace. Dans le negroni, dont les ingrédients sont tous alcoolisés, se munir de gros glaçons pour obtenir la parfaite dilution et un verre équilibré est très important. Commencer par remplir un verre de glaçons, puis verser le gin, le vermouth et l’Aperol, mélanger à l’aide d’une cuillère à cocktail.

#2. Un peu de fumée

© Club Sandwich

L’amertume et la rondeur du negroni se marient traditionnellement avec les agrumes. Mais le romarin brûlé est un autre allié de classe complimentant le côté végétal et fragrant du gin. Une fois votre negroni mélangé, rajouter de la glace, et enflammer une branche de romarin au-dessus du verre. Servir immédiatement.

© Club Sandwich