Vidéo : plusieurs semaines de boulot pour réaliser des Lucky Charms maison

Bien galérer pour avoir la satisfaction de dire à vos potes que vous avez concocté vos céréales Lucky Charms vous-même.

Les plus vieux d’entre vous ont peut-être eu la chance d’en manger quand ils étaient encore distribués dans l’Hexagone : les Lucky Charms, aka ces céréales américaines ultra-colorées qui vous donnent un rush de sucre en une bouchée, composées de petites meringues de toutes les couleurs, en forme de fer à cheval, trèfle et arc-en-ciel, mélangées à des céréales à l’avoine – certes, ce n’est pas le bol le plus sain pour le petit déj.

Déterminée à raviver un souvenir d’enfance, la cheffe Claire Saffitz a essayé de recréer ses fameuses céréales dans les cuisines de Bon Appétit, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas une mince affaire : comme pour les Kit Kat maison, il faudra prévoir plusieurs semaines de préparation.

Les céréales sont soufflées, c’est-à-dire que de l’air est injecté dans la pâte pour qu’elle devienne légère et croustillante. Cette étape est quasiment impossible à mener à bien sans les outils adéquats, ce qui rend la création de céréales maison très compliquée. Il a fallu à Claire Saffitz plusieurs semaines pour arriver à recréer les fameuses céréales, qui étaient tour à tour trop molles, trop dures, pas assez sucrées, et même selon Brad, food tester, avaient un goût de croquettes pour chiens.

L’autre gros challenge avec ces céréales, c’est la forme. Après avoir commandé une machine à pâtes (pour 103 euros tout de même) qui ne fonctionne pas, Claire a tenté de former ses céréales à la poche à douille – un autre fail –, avant d’utiliser un emporte-pièce (nouvel échec), et de revenir à la poche à douille.

Meringue arc-en-ciel

Bon, il y a quand même une partie de la recette que Claire Saffitz a réussie du premier coup : les petites meringues/marshmallows. Alors, il a quand même fallu utiliser une poche à douille pour les façonner, et les placer dans une machine pour les déshydrater, mais le tour est joué et au final elles ressemblent à s’y méprendre à celles des Lucky Charms traditionnels. Dernier défi : réussir à ce que tout ce mélange ait la parfaite consistance dans un bol de lait. Après plus de onze essais, c’est mission accomplie. Merci Claire pour ton amour du challenge et de l’Internet.