On a testé 21G Dumpling, le restau qui prépare des raviolis comme à Hong Kong

Un aller-retour en Chine dans ma bouche s’il vous plaît.

Quand vous passez la porte du 21G Dumpling, sur la bruyante rue du Faubourg-Saint-Antoine, vous partez immédiatement en Asie. Et plus particulièrement à Hong Kong, d’où les fameux raviolis ("dumplings" en anglais) sont originaires. Déco sobre et moderne, cuisine traditionnelle, salle toute en longueur et tout embuée dans laquelle sont préparées toutes les spécialités de la maison. Dim sum donc, mais aussi wonton, pak choî, gua bao et nouilles, toutes les splendeurs de la cuisine chinoise sont servies ici.

Pour commencer, on partage des pickels de mini-concombres chauffés au piment d’Espelette (5 euros) ou des petits calamars, bossés à la sauce soja sucrée, à l’ail et au persil (8 euros). Puis, on se jette littéralement sur les raviolis xiao long bao dont la fine pâte de blé renferme une farce maison et un bouillon délicat. C’est en Chine que l’on déguste les meilleurs de ce genre. Mais ceux-ci sont aussi excellents : porc, gingembre et ail noir (10 euros les 6 pièces), crevette tigrée, citronnelle et eau de coco (13 euros les 6 pièces) ou bœuf, gingembre et sésame (11,50 euros les 6 pièces).

Vous aurez l’occasion d’apprendre comment se mangent les xiao long bao. Il suffit de mélanger deux tiers de vinaigre pour un tiers de sauce soja salée, avec un peu de gingembre frais. On dépose alors délicatement le ravioli dans une cuillère, on rajoute la sauce et on le perce pour refroidir le bouillon, puis on gobe le tout.

Pour les plus frileux, il est possible d’opter pour les plus "classiques" raviolis grillés (guo tie) au poulet fermier accompagnés d’une tuile satay (9 euros les 6 pièces), les raviolis en sauce (wonton) au porc et crevette tigrée, sauce chili, pour le même prix, ou encore les raviolis vapeur (zheng jiao). Tous les plats sont très parfumés, et souvent épicés, parfait pour réveiller un peu son palais et le faire voyager.

L’autre star de la carte, c’est le burger taïwanais (gua bao) qui enchante les gourmands en deux recettes. Ce petit pain plié renferme un divin poulet pané, du chou, du gingembre et de la mayo, ou bien du porc mariné ultrafondant, du concombre, des cacahuètes, de la coriandre et du piment d’Espelette. Un vrai régal pour seulement 7 euros.

Désolée, mais cette fois, vous ne pouvez pas échapper aux desserts, aussi dépaysants que le reste de la carte. Le restaurant a eu la brillante idée d’importer de Hong Kong la fameuse egg waffle, une gaufre originale en forme de boules, faite sur place, à la minute, donc juste chaude, sublimée par du gianduja et du caramel au beurre salé, des cacahuètes caramélisées et de la chantilly vanillée maison. Incontournable !

À tester aussi, le gâteau de lune (mooncake), encore une spécialité chinoise méconnue en France. Excellent dans sa version mousse au chocolat, cœur cacahuète-caramel, feuilletine au praliné. Un menu sans fausses notes et un restau où l’on a définitivement envie de remettre les pieds.

21G Dumpling
167 rue du Faubourg-Saint-Antoine
75011 Paris
Tel. : 01 40 21 89 93