En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

© NEMO33

À Bruxelles, on peut s'offrir un onéreux repas dans un resto sous-marin

D'après son créateur, ce serait un peu comme "revenir à l'état foetal"... Pourquoi pas.

© NEMO33

© NEMO33

Outre leur brevet de plongée, les professionnels de NEMO33, "la piscine la plus profonde du monde" selon son site Internet, peuvent aujourd'hui ajouter une ligne supplémentaire à leur CV, et s'ouvrir les portes d'une toute nouvelle carrière. Depuis quelques semaines, ils s'improvisent serveurs d'une expérience gastronomique pour le moins atypique, les "Deep Dinners".

Une bulle immergée à 5 mètres de la surface

S'ils sont las des établissements lambda, les clients affamés peuvent ainsi s'offrir un repas dans une capsule immergée dans l'eau, à 5 mètres de la surface. Pour 99 euros (une cinquantaine de plus s'ils n'ont jamais fait de plongée, baptême oblige), ils enfilent les palmes et les scaphandres, puis s'en vont nager jusqu'à leur table. Des plongeurs aguerris viendront ensuite leur servir foie gras, salade de homard et champagne dans des bocaux hermétiques.

Le créateur de La Perle le nom de ce restaurant sous-marin – évoque une expérience particulièrement reposante : "C'est un peu comme revenir à l'état foetal, comme dans un cocon", expliquait-il étrangement dans un propos relayé par Metro. Il lui aura fallu plus d'un an pour parfaire le design de la sphère, son mécanisme ainsi que le système de livraison de la nourriture. Histoire d'éviter que les plats prennent l'eau.

ms-b-couvertsargent-copy