En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Pourquoi se masturber dans une noix de coco est une mauvaise idée

Ce constat ne semble pas évident pour tout le monde.

© Brenda Godinez/Unsplash

Avant Internet, les légendes urbaines sur des histoires de teub insérées dans des orifices non prévus à cet effet étaient légion, mais toujours romancées, comme ce gars, aussi connu que la dame blanche, qui aurait inventé un sextoy bien à lui à l’aide d’une pastèque et d’un micro-ondes. Puceaux comme pas deux, ces ingénieurs en herbe pleins d’hormones faisaient les choux gras de toutes les cours de récré des collèges de l’Hexagone.

À l’air des bits connectés, plus de fantôme à la quéquette tordue, mais des subreddits terriblement bien renseignés sur comment transformer les objets du quotidien en vagin artificiels. En tête de liste des mauvaises idées où glisser son chibre par ce bel été en écoutant "Despacito" : une noix de coco.

On a tous un jour acheté une noix de coco sur un coup de tête au supermarché. Et vu la difficulté à ouvrir la bête pour en récupérer le jus et la chair, je ne vois pas comment quelqu’un pourrait avoir l’idée de mimer un coït avec cette boule à la coque dure et râpeuse. Mais pourtant, repéré par Ryan Broderick de Buzzfeed, un subreddit, dont la lecture vous fera regretter les pires bouquins lus pour avoir votre bac de français, recueille les témoignages de douzaines de mecs ayant tenté l’expérience.

Look mum, no hands!

D’abord postées dans le subreddit /TIFU (pour "today I fucked up"), les histoires de masturbation dans des noix de coco les plus horribles n’empêchent pas des mecs d’eux-mêmes tenter l’expérience. De celui créant un véritable nid à mouche à force de réutiliser sa noix au mec découvrant qu’il est allergique à la noix de coco en s’acoquinant avec le fruit, les témoignages doivent suffire à donner à n’importe qui l’envie de passer son tour.

Pourtant, sur /cocofleshlights, chaque utilisateur y va de ses conseils, et même si de nombreuses histoires semblent fake, vu le nombre de participants, il y en a forcément des authentiques. Rien que le vocabulaire autour du "coconutting", savant mot-valise mêlant "coconut" (la noix de coco) et "nutting" (éjaculer en argot américain) vaut le détour. Totalement NSFW, ce subreddit nous rappelle que si la nature de l’homme est de poser une sonde sur une comète lointaine, c’est après avoir déposé sa semence au fond d’un fruit exotique.