En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Chose promise, chose due : KFC a envoyé un burger dans l’espace

Le sandwich au poulet frit a touché la stratosphère du bout des ailes avant de revenir sur Terre.

En avril dernier, la chaîne de poulet frit KFC se payait Rob Lowe pour incarner le Colonel Sanders dans une pirouette publicitaire. Dans ce spot, l’acteur de Parks and Recreation, grimé en astronaute pour l’occasion, promettait au monde entier d’envoyer le nouveau hamburger de la firme, le Zinger, dans l’espace. Pour la fête nationale américaine, la chaîne de fast-food a tenu sa promesse.

"In space, no one can hear you snack"

Attaché à un ballon-sonde, le burger a pris son envol dans une petite capsule en forme de bucket, commençant son ascension vers la stratosphère. À la manière d’un Félix Baumgartner, le dispositif a commencé à prendre de l’altitude jusqu’à atteindre les portes de l’espace.

Alors qu’il devait flotter pendant quatre jours, le burger a fait sa descente au bout de 17 heures seulement, après quelques problèmes techniques. Rien de grave pour autant. Arrivé sain et sauf sur la terre ferme, le drapeau américain déployé au vent, le burger pourra reprendre la route de l’espace lors d’un prochain lancement.