Une étude très sérieuse a calculé le ratio d’air dans les paquets de chips

Pshiiiiiiiiiiiiiiiiiiiittt.

(© Emiliano Vittoriosi/Unsplash)

Quand tu achètes un paquet de chips, tu achètes souvent surtout de l’air, ou plus précisément du nitrogène. Tout ce vide dans ton sachet permet aux chips de ne pas se faire écrabouiller pendant le transport et de rester les plus croquantes possible. Alors, qui nous vend du vent ? Un constructeur de meubles de cuisine basé à New York a voulu en avoir le cœur net. On sort la calculette, on vide l’air dans nos têtes, et on révise les produits en croix.

(© Kitchen Cabinet Kings)

Jusqu’à 59 % de nitrogène

En comparant 14 marques de chips différentes, le roi du tiroir a pu en tirer des conclusions qui changeront probablement peu notre quotidien, mais qui, en ce jour de 4 juillet, nous rappellent que les Américains sont les plus forts dans ce genre d’études absolument délirantes. Au final, ce sont les Cheetos les mauvais élèves du rayon chips, avec 59 % d’air par sachet, alors que, sans trop de surprise, les Pringles n’en renferment que 28 %. Mais attention, il faut remettre ce pourcentage sur le prix au kilo de ces chips : de quoi vous donner mal à la tête à l’heure de l’apéro.

Bref, la meilleure solution, c’est de ne pas trop consommer ces bombes de sodium et de calories, car même si elles vous vendent de l’air, elles ont un mauvais apport nutritionnel et feront sans aucun doute gonfler votre magnifique bikini body.