Insolite : on a mangé une fondue dans une télécabine à Méribel

Manger une fondue en altitude et à la tombée de la nuit : le rêve d’une vie !

© Sylvain Aymoz/Méribel Tourisme

Manger une fondue dans une télécabine, c’est le concept un peu fou qui vient d’être inauguré dans la station de Méribel. C’est le réseau événementiel culinaire Lake Montagnes, qui s’est associé à Sylvain Chardonnet, le propriétaire du Bistrot de l’Orée, pour monter cet événement. 

© Sylvain Aymoz/Méribel Tourisme

Avant de monter dans les télécabines qui tournent exceptionnellement de nuit ce soir-là, les clients patientent dans un igloo monté pour l’occasion. Pour se réchauffer, on opte pour un Spritz des montagnes ou on se dirige vers le bar à soupes : au choix potiron ou champignons, à agrémenter de divers toppings : gruyère, edamame, croûtons, brisures de marrons… Pendant ce temps-là, Élodie s’active à préparer les fondues sur deux petits réchauds. "C’est une fondue suisse, moitié vacherin fribourgeois, moitié gruyère suisse, avec un peu de vin blanc et de poivre", explique-t-elle. Les caquelons sont tenus au chaud dans la télécabine par des petits chauffe-plats passés au micro-ondes.

© Sylvain Aymoz/Méribel Tourisme

Pour la grande première de cette "téléfondue", organisée le mardi 30 janvier, 80 personnes sont réparties dans 21 cabines, avec autant de bouteilles de blanc pour se réchauffer. En tout, quatre personnes peuvent s’installer confortablement à bord d’une cabine tout équipée : couvertures, lampes led, table îlot, fondue et charcuterie. Vous montez alors jusqu’à l’intermédiaire où on vous ressert en fondue, pain et vin avant de redescendre à la Saulire Express en profitant de la vue sur la station de nuit. Une quarantaine de minutes plus tard, retour sur la terre ferme, direction l’igloo pour déguster les desserts d’altitude. Tarte aux myrtilles, bugnes et clémentines sans oublier le génépi et la tisane de la montagne, à savoir de la verveine avec un peu d’alcool dedans.

79 euros tout compris. Vous pouvez réserver votre place ou privatiser une cabine pour les prochaines soirées téléfondues, les mardis 13 et 27 février et 13 mars 2018 à Méribel.

© Sylvain Aymoz / Méribel Tourisme