En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Après le Camion qui fume, la reine des burgers ouvre un resto green

GreenHouse est le dernier resto de Kristin Frederick, l'Américaine qui a lancé la mode du food truck en France. 

img_1473

Quinoa, riz complet et chou kale, on est loin des burgers au bleu, bacon et frites de l'itinérant Camion qui fume. Ouvert en 2011, le food truck a un peu lancé la mode des camionnettes street food. Après avoir envoyé du burger et créé une cantine chinoise (Huabu, dans le 9e arrondissement), Kristin Frederick s'attaque à une autre tendance : la bouffe healthy. En bonne Californienne, elle applique le principe "farm to table", soit "de la ferme à la table", dans les murs de son ancien Freddie's Deli, échoppe à sandwichs américains. À la carte désormais, que des produits bio de petites exploitations pour les fameux "bowls" et les grignotages.

Quatre recettes en tout sont proposées pour l'instant en plats. On goûte la version veggie, au quinoa, œuf mollet, houmous de betterave, et la version carnée, boeuf en tataki, nouilles soba, chou kale, tempuras de légumes. En préambule, du guacamole avec des arepas maison (galette de mais vénézuélienne) et des arancini (boules de risotto fourrées et frites) proposés ici aux céréales et à la mozza.

Le mélange des genres  à la californienne se fait sentir et il fonctionne très bien. Tout est bon et frais, accompagné des thés glacés maison aux agrumes ou parfum thym-vanille. La petite terrasse calme et ensoleillée face au potager de la maison, où poussent des herbes, des fraises et de la rhubarbe, ne gâche rien. Le soir, GreenHouse se transforme en bar à vins nature et propose de petites assiettes à grignoter.

Plats de 11 à 16 euros, entrées de 5 à 7 euros. Thés glacés : 3 euros.
Greenhouse, 22 rue Crespin du Gast, 75011.

img_1491-1 img_1475 img_1478