En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En images : les bizarreries alimentaires du designer Kyoko Takemura

Le designer Kyoko Takemura, basé à Londres, fait ressortir dans ses séries de photos et son livre de recettes son obsession pour la nourriture et les bizarreries de la vie quotidienne.

(© Kyoko Takemura)

(© Kyoko Takemura)

Moules en gelée, poisson séché, curry de cervelle d'agneau : Kyoko Takemura aime cuisiner et prendre en photo les aliments les plus chelous de Londres. Que ce soit pour montrer l'incohérence de notre quotidien ou pour mettre en avant des recettes méconnues, il arpente la capitale anglaise à la recherche d'improbables délicatesses.

Club Sandwich | Salut Kyoko, tu peux nous dire ce qui t'est passé par la tête pour réaliser ta série de photos sur les aliments en boîte ?

Kyoko Takemura | L'idée, derrière mon projet Canned, c'est de révéler le côté contre-nature de la nourriture en boîte de conserve. J'ai sorti cette série pour un projet scolaire destiné à révéler l'absurdité et les détails cachés de la vie quotidienne. J'ai donc pris le contenu de chaque conserve, avant de le solidifier pour le prendre en photo. Je pense que la nourriture en boîte va à l'encontre de la nature même des aliments : la viande et les légumes ne se gardent que quelques jours ou quelques semaines, mais la plupart des gens ne trouvent pas bizarre de les garder des années dans une boîte en fer...

(© Kyoko Takemura)

(© Kyoko Takemura)

Tu peux aussi nous parler de ton bouquin de cuisine Odd Recipe ?

Le but d'Odd Recipe est de mettre en avant la diversité culinaire que l'on peut trouver à Londres. J'ai fait le tour de tous les points de vente alimentaire : le marché afro-caribéen, les épiceries bangladaises, les vendeurs de poisson en gros, etc. J'ai acheté là-bas tous les aliments les plus bizarres et j'ai demandé aux propriétaires des échoppes leurs recettes, avant de les cuisiner moi-même.

(© Kyoko Takemura)

(© Kyoko Takemura)

Je vois la culture culinaire actuelle comme une accumulation de plusieurs comportements humains : l'instinct de survie ("je dois absolument manger quelque chose"), la prise de risque ("je ne sais pas si c'est comestible mais je me dois d'essayer"), l'amélioration du quotidien par l'expérience ("comment je peux rendre cette recette meilleure"). Au final, je pense que les plats de ce bouquin montrent bien l'évolution de la cuisine à forte identité culturelle. Chaque assiette est une sculpture involontaire, la nécessité de se nourrir est transformée en œuvre d'art.

C'est toi qui a cuisiné les plats d'Odd Recipe. Lequel est le meilleur ?

Sans hésiter, la raie. C'est l'une des recettes les plus simples, et en termes d'odeur et de goût on est proche d'un filet de poisson blanc classique. En revanche, j'ai eu beaucoup plus de mal avec le curry à la cervelle d'agneau.

(© Kyoko Takemura)

(© Kyoko Takemura)

Retrouvez les séries complètes et les autres projets de Kyoko Takemura sur son site Internet et son webshop.