En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Contre le sexisme en cuisine, le seul resto de sushis 100% féminin du Japon

Yuki Chizui se dresse contre les clichés qui voudraient qui les femmes ne soient pas faites pour préparer les sushis.

En cuisine comme ailleurs, les préjugés sexistes ont la vie dure. En France, c'est la haute cuisine qui est trop souvent associée aux hommes, contrairement aux tâches domestiques. Du côté du Japon, le rôle de maitre sushi n'existe qu'au masculin.

Des stéréotypes aussi absurdes que tenaces voudraient que les mains des femmes soient trop douces et trop chaudes pour manier habilement le poisson cru, que leur maquillage gêne leur odorat ou que leurs cycles menstruels affectent leur sens du goût. Mais pour la cheffe Yuki Chizui, "c'est un non-sens absolu".

Mettre à mal les idées reçues de la société japonaise

Et pour cause, son enseigne Nadeshiko Sushi est le seul et unique restaurant de sushis du Japon entièrement géré par des femmes. Une demi-douzaine d'employées y travaillent quotidiennement pour mettre à mal les idées reçues de la société japonaise. La plupart ont appris aux côtés d'hommes, qui ne se doutaient généralement pas qu'elles puissent maîtriser certaines tâches complexes inhérentes à la préparation des sushis.

"Au Japon, les traditions sont importantes. On essaye donc de bouleverser l’image stéréotypée des sushi chefs. Un restaurant de sushis tenu uniquement par des femmes ne devrait pas être un cas à part, glisse Chizui aux caméras de Great Big Story. Je veux y voir plus de femmes, même pour travailler avec des hommes."