En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

L’interview 100 % cocktail de Margot et Elena du bar parisien Combat

À l’occasion de la Paris Cocktail Week, Club Sandwich a rencontré Margot et Elena, qui gèrent le bar Combat dans le 19e arrondissement de Paris.

Combat, c’est un bar à cocktails situé en plein Belleville, à deux pas du parc des Buttes-Chaumont. Ce bar, c’est le bébé de Margot et Elena. Il a ouvert en juin 2017 et les premiers clients ont pu profiter du soleil sur la terrasse de l’établissement au cours de l’été qui a suivi.

En plus des cocktails, les deux femmes proposent du vin naturel, quelques petites assiettes et des bières. L’idée est de proposer des cocktails dans un esprit bistrot. En novembre dernier, elles ont reçu le prix Fooding du Meilleur bar d’auteur 2018. Club Sandwich a rencontré les gérantes de ce bar prometteur et les a invitées à répondre à l’interview 100 % cocktail.

Konbini | La pire request qu’on vous ait faite ?

Margot et Elena | Faire un cocktail à partir d’un concept ou d'un mot, d'une ambiance, d'un rêve ou même d'un voyage. C’est hyper personnel.

Le shaker, c’est vraiment utile ?

C’est indispensable. C’est une question de méthode. Le shaker permet de mixer deux ingrédients qui n’ont pas la même densité, comme de l’alcool et du jus ou du sirop et du jus.

La glace, c’est vraiment un élément central d’un cocktail ?

Oui, c’est le plus important. C’est un ingrédient primordial qui va jouer sur la forme et la densité du cocktail, et qui va agir sur la dilution.

Qu’est-ce que vous pensez de l’accord mets et cocktails ?

Nous, on est pour ! C’est vraiment une autre dimension, c’est quelque chose qui ne se faisait pas du tout avant. C’est top, et ça donne de la valeur à ce qu’on fait. Ça prouve qu’un cocktail peut parfaire un plat et apporter un complément, une note gustative.

Des conseils pour faire une recette chez soi ?

Une combinaison gagnante, c’est toujours du sucre, du citron et un spiritueux. On prend deux doses de spiritueux pour une dose de sucre et une dose de citron. Après, on ajoute les saveurs qu’on aime. On reste toujours sur cet équilibre : deux doses, une dose, une dose.

La pire erreur à ne pas commettre ?

Ne pas goûter son cocktail avant de le servir. Ne pas goûter chaque ingrédient avant de les utiliser. Il faut toujours tout goûter, tout le temps.

Qu’est ce qu’on va boire en 2018 ?

Les cocktails de 2018, ce sont les cocktails au café. On a un vrai retour sur la qualité du café, même s’il ne date pas d’hier. Les gens boivent du bon café maintenant. Ils développent un intérêt très important pour cette boisson et essaient de la mixer à quelque chose.

Un bon cocktail, ça doit coûter combien ?

Ça dépend où on se trouve. À Paris par exemple, pour 11 ou 12 euros, on peut s’attendre à quelque chose de bon, avec de bons produits de bonne qualité.

La meilleure ville pour boire des cocktails ?

Paris, ça bouge bien en ce moment. On se rend compte, avec la Paris Cocktail Week, que le cocktail développe un réel engouement. Paris est un cocktail !

Combat
Présent à la Paris Cocktail Week
63 Rue de Belleville
75019 Paris

Du mercredi au samedi 18 heures – 2 heures
Dimanche et lundi 18 heures – minuit