En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : apprendre la cueillette urbaine à Los Angeles avec Christopher Nyerges

Partir aux champignons et cueillir vos herbes en ville, c’est possible.

Christopher Nyerges, autoproclamé professeur de la "school of self reliance", littéralement "école de l’autosuffisance", est un curieux personnage comme seul Los Angeles sait les inventer. Son projet : apprendre aux gens à trouver des herbes comestibles en milieu urbain. Bords de jardins, poches de verdures entre deux autoroutes, la géante californienne regorge de petits coins de nature.

Christopher essaie de redorer le blason de plantes sauvages aux parfums oubliés, riches en saveurs et en nutriments, pourtant souvent vues par beaucoup comme de mauvaises herbes. Fleurs de radis, fleurs de moutarde ou Yucca, il connaît L.A. comme son jardin, et sait où trouver ces plantes vivaces.

Un couteau et un sac à dos

Rapide et efficace, le cueilleur à l’allure de cow-boy, un brin hippie, se baisse entre deux plaques de béton pour couper minutieusement, à l’aide d’un petit couteau, une plante qu’on aurait à peine reconnue, avant de la glisser dans son sac à dos. Inspirant, Christopher apprend à ses "élèves" à s’y retrouver entre les différentes espèces, et surtout à ouvrir l’œil.

"Je fais ça, parce que j’adore […]. Mes élèves viennent de tous les horizons, certains sont juste curieux et cherchent à explorer l’espace urbain différemment, certains cherchent des alternatives green, d’autres sont même dans un délire survivaliste. Je ne vais pas changer le monde, mais je peux inspirer des individus à changer leur façon de voir le leur", raconte Christopher à la caméra de Great Big Story.