En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : l'art des charabens, ou quand les animes se retrouvent dans nos assiettes

On ne compte plus le nombre de fois où l'on a dit à la food artist japonaise Tomomi Maruo que ses créations était "trop mignonnes pour être mangées".

La gastronomie et les animes sont sans doute les deux principaux éléments de la culture japonaise qui permettent au pays du Soleil-Levant d'exercer son soft-power à travers le monde. Le charaben, c'est une sorte de trait d'union inespéré entre ces deux univers, un art par lequel on transforme la moindre boulette de riz gluant en un personnage tout droit sorti des meilleurs mangas. L'artiste culinaire Tomomi Maruo s'en est faite la spécialiste. Dans une nouvelle vidéo signée Great Big Story, elle nous laisse observer son travail minutieux.

Les charabens sont généralement préparés dans des bentos, que les enfants emportent avec eux pour aller à l'école. Les mamans doivent donc se lever tôt pour les confectionner, d'autant qu'il faut parfois compter plus d'une heure pour un seul charaben. Son savoir-faire, Maruo le partage aujourd'hui avec d'autres mères de familles. Elle leur apprend à couper les feuilles d'algues, à manier le film plastique et à se servir de mayonnaise pour coller différents aliments entre eux. Mais d'après elle, ses jolies créations ne seraient pas forcément les bienvenues dans toutes les cours d'écoles, car certains enfants pourraient se sentir mal en comparant leurs charabens.

À lire aussi : Les irrésistibles créations culinaires de cette Thaïlandaise font fondre Instagram