En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Crédit photo : Unsplash

Amazon étend son empire à l’agroalimentaire avec le rachat du géant du bio Whole Foods

Le leader de la distribution en ligne va racheter les supermarchés bio pour 13,7 milliards de dollars.

Crédit photo : Unsplash

© Unsplash

Amazon a confirmé l’acquisition de la chaîne de supermarchés bio Whole Food ce vendredi dans un communiqué. Avec ce qui devient son plus gros rachat, le géant fait ses premiers pas dans la distribution alimentaire traditionnelle. Un bouleversement pour le secteur qui s’est ressenti sur les marchés financiers où les concurrents comme WalMart et Target ont perdu en cote. Créé en 1980, Whole Foods, véritable pionnier sur le secteur du commerce équitable et du bien manger, est présent aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Si la chaîne bio avait montré ces dernières années quelques signes de faiblesse, le dirigeant d’Amazon semble loin d’être inquiet. "Des millions de personnes aiment Whole Foods Market parce qu'ils proposent la meilleure nourriture naturelle et bio et ils font du manger sain quelque chose de divertissant", a commenté le patron d’Amazon, Jeff Bezos, selon Le Figaro.

Une acquisition stratégique

Après le lancement de la livraison de nourriture à domicile, c’est une nouvelle fois sur le secteur florissant de l’alimentation qu’Amazon place ses pions. Le géant de la distribution souhaite devenir le futur du supermarché pour les Américains. Si le groupe veut tant se faire une place dans nos chariots et nos assiettes, c’est qu’il y a beaucoup d’argent à y faire. Rien que l’industrie de la bouffe américaine pèse 7 milliards de dollars. Du coup, depuis une dizaine d’années, les annonces et les innovations s’enchaînent.