En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

https://www.fastcompany.com/40403025/this-edible-water-bottle-is-how-youll-drink-in-the-future?utm_content=buffer51538&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Dans le futur, les bouteilles d'eau pourraient être remplacées par ces capsules comestibles

Et si à l'avenir nous consommions l'eau sous forme de petites capsules à avaler ? Un solution pour réduire la production de bouteilles plastiques qui finissent entassées inutilement dans les décharges.

En 2014, trois étudiants londoniens ont développé un prototype de bouteille d'eau comestible afin de trouver une alternative à celles en plastique. Après trois ans de développement, leur invention révolutionnaire baptisée Ooho est prête à être lancée sur le marché. Il s'agit de petites capsules à la membrane gélatineuses contenant de l'eau. Il est possible de les manger directement ou bien de les déposer au compost après usage. Une idée qui, si elle est adoptée à grande échelle, devrait permettre de réduire drastiquement les déchets dus à la consommation de bouteilles en plastique. En tout cas, l'invention a le mérite de proposer des solutions pour un avenir avec moins de déchets. Pour rappel, 89 milliards de bouteilles d'eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde et finissent leur courte vie dans les décharges.

Un design inspiré de la nature

Cet emballage futuriste fabriqué à partir d'algues est inspiré de la technique de sphérification utilisée dans la cuisine moléculaire et que l'on retrouve dans les bubble tea par exemple. Il est donc spécialement conçu pour être mangé même si ce n'est pas une obligation. Pierre Paslier, cofondateur de Skipping Rocks Lab, explique au site Fast Company :

"Il n'est pas obligatoire de manger l'emballage à chaque fois puisqu'il est aussi compostable. Mais quand les gens l'essayent pour la première fois, ils veulent le manger parce que cela fait partie de l'expérience. [...] C'est un peu comme éplucher un fruit. Vous n'êtes pas censés manger la peau de votre orange ou de votre banane. Nous essayons de suivre l'exemple de la nature pour concevoir nos emballages."

Les bulles Ooho par © Skipping Rocks Lab

Les bulles Ooho par © Skipping Rocks Lab

En fait, Ooho est composé d'une membrane externe inspirée de la peau des fruits qui constitue une protection. À l'intérieur, se trouve une seconde capsule enveloppée dans une fine membrane interne, comestible ou compostable. Le laboratoire espère vendre son invention tant aux particuliers qu'aux établissements de restauration, car ces petites bulles peuvent se développer en plusieurs formats (quelques gorgées, de 50 millilitres à 150 millilitres) et contenir divers types de liquides.

"Nous pensons qu'Ooho a un gros potentiel pour les événements en extérieur comme les festivals ou les marathons. En gros, là où beaucoup de gens consomment beaucoup d'emballages en un court laps de temps", poursuit Pierre Paslier.

En phase finale de crowdfunding, les entrepreneurs cherchent déjà à développer des concepts similaires avec d'autres objets comme les couverts, tasses et assiettes. En attendant que ces petites perles arrivent jusqu'à vous, vous pouvez dès à présent réduire votre consommation de bouteilles en plastique en investissant dans une gourde réutilisable à vie. La nature vous dira merci.

Les bulles Ooho par © Skipping Rocks Lab

Les bulles Ooho par © Skipping Rocks Lab

À lire -> Une société japonaise lance des baguettes comestibles "goût tatami".