Des glaçons à l’effigie de Trump vendus au profit de la lutte contre le réchauffement climatique

De quoi aider le président des États-Unis à garder la tête froide…

© Myles New via Trump Trays

Leonardo DiCaprio a eu beau essayer de convaincre Donald Trump, le président américain ne croit pas au réchauffement climatique. Non content d’enchaîner les blagues sur le sujet lors de ses discours où il vante l’industrie du charbon, il souhaite même le retrait des États-Unis des accords de Paris.

Alors, afin de contrebalancer les conséquences de sa politique, et de lever des fonds pour les groupes de protection de l’environnement, un studio d’animation a imaginé des bacs à glaçons à l’effigie de la tête du président américain.

Mackinnon and Saunders, le studio à qui l’on doit les marionnettes de Bob le bricoleur, Pat le facteur et de Fantastic Mr. Fox, est à l’origine de la création de ces bacs à glaçons baptisés Trump Trays.

En silicone 100 % recyclable, ils sont déclinés en deux versions : un bac de quatre ou un moule fait à la main pour un glaçon géant.

Tous les profits générés par ces bacs à glaçons seront reversés à l’EJF, la Fondation pour la justice environnementale, une organisation qui veille à la protection de l’environnement, "des populations, de la faune et de la flore qui en dépendent".

© Myles New via Trump Trays

"L’année 2017 a été la plus chaude jamais enregistrée", peut-on lire sur le site Internet des Trump Trays, "la sécheresse provoque des feux de forêt. La fonte des glaces polaires fait monter le niveau des océans. Des mers plus chaudes provoquent des ouragans plus intenses."

"Notre meilleur bouclier", expliquent-ils, "est constitué par les accords de Paris, un traité signé par tous les pays du monde. Malheureusement, un homme a décidé de retirer les États-Unis de ces accords. Quand il s’agit du réchauffement climatique, Donald Trump a toujours fait l’autruche et n’est d’aucune aide. Ironiquement, mettre sa tête dans le freezer aidera."

Avec cette initiative, le studio espère vendre suffisamment de bacs pour récolter 28 000 dollars (environ un peu plus de 22 700 euros). Et pour couvrir les coûts de production, l’équipe a lancé une campagne de crowdfunding avec pour objectif de vendre 5 000 bacs.

Les Trump Trays sont proposés avec des suggestions d’utilisation, comme le cocktail Sex on the Disappearing Beach ("sexe sur la plage qui disparaît") et le Trumptini, en hommage au Martini. Alors :

"Ne noyez pas votre chagrin, à moins que votre chagrin soit représenté par une réplique parfaite à 360° de la taille d’une balle de golf du 45e président des États-Unis."

© Myles New via Trump Trays

© Myles New via Trump Trays

© Myles New via Trump Trays

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Writer and photographer from South London, UK. If you want to get in touch please email me at: matthew.kirby@konbini.com