En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La brasserie BrewDog veut installer un bar à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

Un échange culturel houblonné à la place du mur.

© BrewDog

Sous la chaleur du sud texan, il fait bon trinquer autour d’une bière fraîche. Annoncé par la brasserie écossaise BrewDog, ce bar situé à la frontière de l’État où les steaks sont grands comme la Croatie et la ville de Chihuahua au Mexique n’est pour l’instant qu’un projet, mais on croise les doigts pour qu’il voie le jour à la place du fameux "wall" de notre cher Donald.

L’idée ? Instaurer à la frontière un échange culturel version bière, proposer des bières mexicaines côté américain, et des bières américaines côté Mexique. Une déclaration plus symbolique qu’autre chose selon James Watt, le cofondateur de BrewDog :

"On va demander un permis officiel aux autorités locales pour placer le bar à la frontière, mais on l’installera quand même quoi qu’il arrive, ça leur mettra des bâtons dans les roues supplémentaires pour construire le fameux mur."

La marque de craft beer n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques semaines, les Écossais ont annoncé l’ouverture d’un hôtel consacré à la bière aux États-Unis, histoire de dormir tranquille après quelques pintes.