La pâte d’umeboshi, ce nouveau super-aliment qui va révolutionner le régime végan

Pour épicer vos légumes et votre quinoa.

Les végans ne mangent pas que des plantes, des graines et des aliments fades et tristes. Si vous pensez toujours ça, ce produit va peut-être vous faire changer d’avis. La pâte d’umeboshi est un super-aliment qui va booster vos plats.

Faite à base de prunes "ume" (les fruits des abricotiers japonais) fermentées et transformées en purée, cette pâte est utilisée depuis l’Antiquité comme un aliment mais aussi à des fins médicinales.

Une fausse confiture

La pâte d’umeboshi ressemble à de la confiture, mais son goût peut surprendre. Contrairement à ce que l’on pourrait attendre d’une bouillie de prunes, elle n’est pas sucrée mais acidulée et salée. Cette saveur particulière vient du fait que les prunes ne sont pas mûres et fermentent pendant deux semaines dans du sel.

Pour terminer, on ajoute des feuilles de shiso ou basilic japonais, qui donne à la pâte sa couleur rouge vif. Un séchage et une fermentation supplémentaires, qui peuvent prendre des semaines ou des mois, et la mixture est enfin transférée dans des pots pour y vieillir.

Un super-aliment excellent pour la santé

Au Japon, on ajoute la pâte d’umeboshi à du riz blanc, tout simplement. Dans la cuisine végane, on peut l’intégrer à de nombreuses préparations comme les lasagnes ou les soupes.

En plus de son goût, cette pâte est une excellente source de fer et de calcium et a de grandes propriétés antioxydantes, pour aider à soigner la gueule de bois par exemple.

Des études sur le sujet montrent aussi que les prunes ume peuvent prévenir les inflammations gastro-intestinales et le cancer, offrir une protection cardiaque et protéger contre les pathogènes buccaux. Vous n’allez plus vous en passer, végans ou pas.