Les sept amandes de Barack Obama : la fausse controverse autour de l'encas présidentiel

Le New York Times écrivait dans un article que Barack Obama mangeait sept amandes, très précisément, tous les soirs. Barack Obama a tenu à préciser qu'il n'était pas si maniaque que ça.

(Official White House Photo by Pete Souza)

(Official White House Photo by Pete Souza)

Tout commence le 2 juillet. Le New York Times publie un article intitulé "Obama après la tombée de la nuit". On y découvre toutes les petites habitudes du président des Etats-Unis après le dîner et avant d'aller se coucher, dont celle de grignoter sept amandes, très exactement, tous les soirs. Or, Barack Obama n'a pas envie de passer pour un calculateur compulsif et a contredit cette version dans une interview sur la chaîne américaine NBC, jeudi dernier, comme l'a relevé The Guardian.

"Pour rester éveillé, le président ne se tourne pas vers la caféine. Il boit très rarement du thé ou du café, et a le plus souvent une bouteille d'eau à côté de lui plutôt qu'un soda. Ses amis disent que son seul encas la nuit ce sont sept amandes légèrement salées", écrit le journaliste.

L'enquête cite également l'ancien cuisinier de la famille présidentielle, Sam Kass : "C'était devenu une blague avec Michelle : Pas six. Pas huit, toujours sept amandes."

Dans une version publiée dans le journal papier, le New York Times titre même : "Obama la nuit : 7 amandes et de précieux instants de solitude".

Pour Barack Obama, l'anecdote a largement été exagérée:

"C'est un exemple de la façon bizarre dont la presse travaille. Michelle et Sam Kass parlaient de moi une nuit et se moquaient du fait que j'étais si discipliné, que je ne mangeais jamais de chips ou de gâteau. Et c'est là que Michelle a dit 'Oui, et puis il mange juste sept amandes. C'est tout.' Pour montrer que je devais un peu me lâcher. Puis Sam a répété la blague au New York Times et ça a fini par être relayé comme si je comptais exactement les sept amandes."

En réalité, le Commander in Chief aurait même une petite passion pour la junk food, plus particulièrement version tex mex. Comme le rappelle le Guardian, il a avoué son penchant pour les chips tortilla et le guacamole à un enfant lors d'un dîner d'état pour promouvoir la nourriture saine, le cheval de combat de la First lady. Quand il voit un bol, il "perd la tête" a rajouté Michelle Obama.

Le président des Etats-Unis a quand même tenu à conclure : "Les amandes sont un très bon encas, je les recommande fortement".