En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Selon une étude du MIT, la pizza est plus importante que l’amitié

Vendre tes potes pour une quatre fromages.

© NBC

On le sait depuis longtemps maintenant, notre vie privée est en vente sur Internet. Mais si on avait su que les balances se trouvaient dans notre cercle le plus proche… En effet, d’après une étude réalisée sur des étudiants américains du MIT (Institut de technologies du Massachusetts), la plupart des jeunes sont capables de livrer les adresses e-mails de leurs potes en échange d’une pizza gratuite.

60 % d’entre eux confient ne pas se sentir à l’aise à l’idée de partager leurs contacts e-mail mais changent rapidement d’avis quand une margarita supplément pepperoni est en jeu. D’après le professeur en charge de l’étude, "alors que les gens disent qu’ils se soucient de la vie privée, ils sont finalement prêts à renoncer aux données privées assez facilement lorsqu’ils sont incités à le faire."

Les résultats sont plutôt clairs. La moitié des étudiants a reçu une petite incitation sous la forme d’une invitation à partager une pizza avec des amis et 98 % d’entre eux ont directement offert leurs données. Pour les autres, même triste constat, 94 % ont abandonné les adresses électroniques alors qu’ils n’ont reçu aucune incitation. La bromance vaincue par KO face à la bouffe.

Ces résultats sont assez fascinants quand on sait que trois quarts des Américains pensent qu’il est très important de contrôler qui peut accéder à leurs informations personnelles.