En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Non, "l’amour" ne peut pas être un ingrédient

Aux États-Unis, écrire "amour" dans la liste des ingrédients d’un produit est interdit par l’agence américaine chargée de la surveillance des produits alimentaires.

© Roman Kraft/Unsplash

"C’est fait avec amour !" En réalité, pas vraiment. Enfin, c’est ce que l’organisme américain The Food and Drug Administration a rappelé à une boulangerie du Massachusetts le 22 septembre dernier à propos de "l’amour" qui figurait dans la liste des ingrédients de son granola.

D’après le magazine anglais Mashable, dans sa lettre à la boulangerie, la FDA a déclaré : "Votre étiquette de Nashoba Granola liste l’ingrédient "amour". Or, les ingrédients qui doivent être étiquetés sur l’emballage des aliments doivent être listés par leur nom commun ou habituel. "L’amour" n’en est pas un et n’est pas considéré comme pouvant entrer dans la composition d’un produit." En bref, pas de place pour la tendresse sur un paquet de céréales.

La propriétaire de la boulangerie Nashoba semble s’être un peu vexée. Selon une interview accordée à Bloomberg, elle rétorque : "J’aime vraiment énumérer "l’amour" dans mon granola quand les gens nous demandent ce qui le rend si bon. C’est mignon de pouvoir dire qu’il y a de l’amour dedans, ça donne tout de suite le sourire aux gens. Cette situation est vraiment ridicule." Malheureusement, la boulangère a eu d’autres comptes à rendre. En plus de devoir changer l’étiquette de son produit, elle a dû répondre à de nombreux manquements aux normes d’hygiène, relevés par la FDA lors de son inspection. Bon courage !