En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

On a testé La Maison de la poutine, le restau le plus québécois de Paris

La poutine, plat emblématique du Québec, débarque enfin à Paris à La Maison de la poutine, restaurant qui lui est entièrement dédié.

Rue Mandar, dans le 2e arrondissement de Paris, le tout premier restaurant totalement dédié à la poutine vient d’ouvrir ses portes. Le plus célèbre des plats québécois dévoile ses charmes : des frites savoureuses, du fromage en grains, le tout recouvert de sauce brune. Le chef Erwan Caradec prépare sa poutine avec des ingrédients de très bonne qualité pour ravir les gourmets français en quête de nourriture réconfortante. Son fromage "skouik-skouik" provient d’une fromagerie spécialisée en Savoie, sa sauce brune est secrète et ses pommes de terre "sucrées" sont soigneusement sélectionnées. Et on valide la décoration sobre et chaleureuse du restaurant situé à deux pas de la rue Montorgueil.

© Club Sandwich

Qu’est ce qu’on commande ?

De la poutine, bien sûr ! La Maison de poutine propose sept recettes différentes, dont deux végétariennes (de 9 à 13 euros) ainsi qu’une salade maison (9 euros). Les végé sont élaborées avec une sauce au légume dont seul le chef a le secret. Le restau propose notamment une poutine "Tabernak" composée de frites maison, de fromage en grains, de la fameuse sauce brune, de porc effiloché au sirop d’érable cuit pendant 5 heures et de pop-corn nature. Après avoir pu la tester en exclusivité, on peut le dire : cette poutine-là est vraiment délicieuse ! Le mélange sucré-salé est extrêmement bien réussi. Un vrai coup de cœur pour la divine sauce brune. Pour ceux qui ont encore faim, des donuts, du fromage blanc, une salade de fruits frais au sirop d’érable et la verrine crème de cheesecake du moment sont proposés en dessert (4,50 euros).

Québécois de cœur

Le chef Erwan Caradec s’envole pour le Québec après ses études de cuisine pour se nourrir de nouvelles inspirations. Il participe à l’ouverture d’un célèbre restaurant et devient second au Bistrot Cocagne, l’un des projets de Normand Laprise. Il rentre à Paris en 2005, et après avoir été sous-chef dans des restaurants gastronomiques prestigieux, il décide d’ouvrir son restaurant, le Bistrot des Toqués. Maintenant, il se lance dans une nouvelle aventure avec La Maison de la poutine où il réalise un de ses rêves : offrir un peu de la culture québécoise aux Parisiens.

On ne se fait pas de soucis pour la réussite de ce jeune restaurant, et on a surtout très hâte d’y retourner !

© La Maison de la Poutine

© La Maison de la Poutine

© La Maison de la Poutine

La Maison de la poutine
11 rue Mandar
75002 Paris
Ouvert sept jours sur sept en continu à partir de midi et jusqu’à minuit.