En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Paris a enfin droit à son premier frigo solidaire

Bienvenue au premier frigo solidaire de la capitale qui a pris ses quartiers le 8 juin dernier devant le restaurant La Cantine du 18, dans le 18e arrondissement.

Le premier frigo solidiaire parisien à la cantine du 18 (©Cap ou pas cap ?/Facebook)

Le premier frigo solidaire parisien à La Cantine du 18. (© Cap ou pas cap ?/Facebook)

En partenariat avec les deux associations d’économie sociale et solidaire, Le Carillon et Cap ou pas Cap ?, qui œuvrent en faveur de la transition citoyenne, le restaurant La Cantine du 18 a inauguré le tout premier frigo solidaire de Paris, avec le soutien de la mairie de Paris et celle du 18e.

"L’idée c’est de se baser sur le modèle berlinois et de mettre un frigo en libre-service chez un commerçant mais en extérieur, à la portée de tous et où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite", résume Dounia Mebtoul la propriétaire des lieux avec sa maman Malika.

Tout en affichant sa perplexité sur le fait que Paris soit encore à la traîne sur ce type d’initiative :

"J’ai vécu à Londres et il y en avait un dans le quartier de Brixton qui a pris beaucoup d’ampleur. Il y en a aussi un à Marseille et un à Metz en partenariat avec des associations, mais aussi à Berlin, en Espagne, en Belgique…", soupire-t-elle, en espérant que ce frigo soit le premier d’une longue liste.

Un cercle vertueux

Dounia croit au potentiel de ce concept d’économie solidaire, du don et du partage qui permet à la fois de lutter contre le gaspillage en permettant aux habitants du quartier de déposer leur nourriture, ou aux commerçants leurs invendus et, in fine, aux personnes démunies de ne pas avoir à faire les poubelles. "Quand tu vois tant de monde faire les poubelles pour se nourrir alors que les invendus peuvent être si faciles d’accès !", poursuit Dounia qui espère que les prochains départs en vacances permettront de créer le réflexe auprès du voisinage en venant déposer quelques courses au lieu de les jeter.

Inauguration du premier frigo solidaire parisien à la cantine du 18 (©Cap ou pas cap ?/Facebook)

Inauguration du premier frigo solidaire parisien à La Cantine du 18. (© Cap ou pas cap ?/Facebook)

Pour l’instant, c’est Le Carillon qui a fait une collecte auprès des commerçants et des marchés pour récupérer leurs invendus – boissons, fruits, boîtes de conserve – ainsi que La Cantine du 18 qui laisse ses propres produits dans le frigo. "On espère établir des partenariats avec des commerçants du quartier qui ne veulent pas jeter", précise Dounia. L’initiative a pour l’heure reçue de très bons retours des habitants, des clients du restaurant, des commerçants alentour et des élus locaux qui se sont déplacés pour l’inauguration. La restauratrice espère trouver un écho similaire auprès des personnes dans le besoin qui ne se sont, elles, pas encore manifestées.

Peut-être par méconnaissance du lieu ou par gêne ? Dounia se veut rassurante : "Il faut savoir que de 15 heures à 19 heures le restaurant est vide, il n’y a personne. Et en sachant que l’on peut aussi déposer des choses dans le frigo, on ne peut pas savoir qui laisse ou prend quoi". Faites tourner l’info et, pourquoi pas, encouragez vos commerçants à adopter la même initiative !

La Cantine du 18 : 46 rue Ramey, 75018 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11 h 30 à 15 heures et de 19 heures à 22 heures.

Tél. : 01 42 51 24 65

À lire -> À Strasbourg, les restaurateurs ouvrent leurs portes aux sans-abri avec le logo "Zéro SDF"