En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

"Pitch, oh mon Pitch" : Pasquier en a marre que des start-up piquent le nom de sa brioche

Laissez-moi vous pitcher cette petite histoire.

© Unsplash/Element5 Digital

Pas très start-up nation dans l’âme, les dirigeants de Pasquier, la marque de brioches industrielles, sont fâchés. La cause ? Le Pitch, leur petite brioche légendaire dont le slogan a rythmé les coupures pub des émissions TV pour la jeunesse des 90’s. Ce Pitch, Pasquier en a déposé le nom, et en a marre que tous les start-uppeurs du pays s’approprient ce mot anglais pour décrire leurs présentations PowerPoint dynamiques et autres idées disruptives présentées dans un temps chronométré.

De l’autre côté de l’océan

Selon Le Figaro, pas moins de six start-up de notre beau pays se sont fait remonter les bretelles par l’armée d’avocats du roi de la brioche. Ces six entreprises ont certes le mot "pitch" dans leur nom, mais cette décision est tout de même ridicule : on ne révolutionnera pas le monde de la tech avec de la farine et du beurre enfin ! Et si le mot "pitch" est si à la mode, c’est sans doute un bel échange linguistique, car loin de la France, de l’autre côté de l’Atlantique, vous savez comment on dit brioche ? Et bah, tout simplement "brioche".