De plus en plus de millennials préfèrent boire un coup chez eux plutôt que dans un bar

Et si tu habites dans un rade ?

(© Yuvraj Singh/Unsplash)

Les millennials, qu’avez-vous encore fait ? Qu’on soit d’accord, on peut finalement parler de "nous", ici. Et apparemment, "nous" sommes encore en train de faire parler de "nous" sur le grand Internet. En effet, une étude menée par Mintel montre que 28 % des 24-31 ans préfèrent boire chez eux, car sortir demande "trop d’efforts".

Les teams canap

Il est vrai que des fois, ça fait du bien de rester dans son canapé, en jogging, le visage peint au masque exfoliant, et un verre de vin rouge à la main plutôt que de s’habiller et se déplacer, tout ça pour faire la queue pour avoir un verre dans un lieu bondé. En ce qui concerne les sorties, il y a deux équipes : la team canap et la team bar. Et apparemment, une partie des millennials préfère rester à la maison.

Pas de surprise, ce n’est pas l’ambiance des bars qui effraie notre belle génération, mais plutôt le fait de devoir mettre la main au porte-monnaie pour trinquer entre copains. Quelques verres, le Uber pour rentrer chez soi… La note peut vite grimper. En gros, si vous voulez comprendre ce qui gêne les millennials, il faut remplacer "efforts" par "argent". Et franchement, amis Parisiens, qui n’a jamais eu la flemme de payer sa pinte de bière 6 euros ?

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.