En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

capture-decran-2017-05-15-a-17-22-25

Refugee Food Festival : quand les restaurants confient leurs cuisines à des chefs réfugiés

Cet événement culinaire qui propose à des chefs réfugiés d’investir les cuisines de restaurants lance sa 3e édition le 20 juin 2017 dans plusieurs villes de France et d’Europe.

Grâce au Refugee Food Festival, ce sont des réfugiés qui concoctent le temps de quelques jours leurs recettes dans les cuisines de nos restaurants. L’occasion pour nous de faire de belles rencontres et tester des plats syriens, ivoiriens, iraniens ou sri-lankais. Coorganisé avec le HCR (Haut Commissariat des Nation unies pour les réfugiés), le festival a pour but de rassembler dans un climat de crise migratoire tendu.

Deux éditions ont déjà eu lieu, en juin 2016 à Paris puis en décembre 2016 à Strasbourg. Deux beaux succès pour l’association. La prochaine aura lieu le 20 juin prochain pour la journée mondiale des réfugiés. Mais cette année, il se déroulera simultanément dans plusieurs villes : Paris, Bruxelles, Madrid, Amsterdam, Florence, Athènes, Marseille, Bordeaux, Lille et Lyon !

Générosité et partage

Les fondateurs Louis et Marie ont créé cet événement en 2016 dans la prolongation de leur Very Food Trip, un tour du monde du repas chez l’habitant. À travers leur association Food Sweet Food, ils veulent fédérer les gens qu’ils rencontrent autour de la cuisine. Remarquable moyen de communication et de rassemblement, elle facilite le dialogue avec les réfugiés. Suite à la réussite des deux premières éditions, l’association a mis en place un kit méthodologique pour que chaque restaurant puisse organiser sa participation au festival.

Accélérer l’insertion professionnelle

En valorisant ces talents, les organisateurs espèrent créer de l’emploi à long terme et faire évoluer les mentalités. L’association développe même une plateforme, Refugee Food Stories, pour mettre en contact les cuisiniers et les restaurateurs. Grâce au festival, un célèbre chef syrien, ancienne star de télé locale, a par exemple cuisiné lors du défilé Kenzo de la Fashion Week 2017. Mohammad ElKhaldy, 36 ans est un réfugié qui a tout récemment demandé asile en France avec sa famille.

À relire -> L’histoire cyclique du chef Elkhaldy, le réfugié syrien qui cuisine pour les plus grandes marques