En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

RIP ta glace préférée suite à une grave pénurie de vanille à Madagascar

Les prix flambent et on va se retrouver avec une triste boule à la fraise.

© Ilya Ilyukhin/Unsplash

Parce qu’il est régressif et réconfortant, le cornet vanille est toujours le choix de la sécurité. Mais l’avenir de notre dessert glacé préféré est peut-être en péril. Une mauvaise récolte à Madagascar a récemment entraîné une forte inflation sur le marché de la vanille. Pas étonnant quand on sait que l’île concentre 80 % de la production mondiale.

Le cyclone Enawo, qui a touché Madagascar au mois de mars dernier, a en effet détruit une grande partie des exploitations et a entraîné une baisse des rendements de 25 à 30 %. Le cyclone ne serait pas la seule cause de cette pénurie mondiale. Philippe Chalmin, professeur d’histoire économique, confie aux journalistes de France info que "l’inorganisation" du marché malgache expliquerait également l’explosion des prix.

La vanille fait partie des épices les plus chères du monde et la situation n’a fait que se détériorer depuis plus de dix ans. Cette année, le fruit est même devenu un mets de luxe, son prix au kilo passant de 150 à 600 euros, soit 10 euros la gousse. Un vrai problème quand on sait qu’il s’agit du parfum préféré des vacanciers, qu’il s’agisse de glaces industrielles ou artisanales. Il est temps de faire des réserves avant que votre banana split se transforme en banana solitude.

Une publication partagée par @adagoh le