En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

D'après une étude, on va pouvoir faire pousser des patates sur Mars, comme dans Seul sur Mars

La planète rouge préfère-t-elle les frites ou les potatoes ?

Souvent, le problème avec nos films de science-fiction préférés, c'est qu'une petite analyse suffit à démontrer leur caractère absolument impossible du point de vue de la science.

En effet, les théories scientifiques sur lesquelles ils reposent sont bien souvent bidon. En tout cas, on dirait bien que Seul sur Mars avec Matt Damon n'était pas complètement dans les choux.

D'après une nouvelle étude menée par l'International Potato Centre (oui, oui, il existe vraiment et il est basé au Pérou), qui a recréé le climat de la planète rouge, on peut faire pousser des patates sur Mars.

Dans Seul sur Mars, le personnage incarné par Matt Damon est botaniste et il arrive à faire pousser des pommes de terres sur son sol. Pour l'expérience, les scientifiques ont utilisé un CubeSat fermé rempli des sols les plus semblables à Mars que l'on trouve sur terre, prélevés dans un désert péruvien. Les scientifiques ont ensuite reproduit les niveaux de température, de pression de l'air, d'oxygène et de dioxyde de carbone présent sur la planète rouge.

Tout d'abord, cela nous rassure sur la probité scientifique des films. Mais surtout, cette étude représente un pas important pour les missions qui voudraient un jour visiter la planète Mars, ou même essayer de la coloniser.

Julio Valdivia-Silva, chercheur sur ce projet a déclaré dans un communiqué :

"Si les récoltes peuvent supporter les conditions extrêmes auxquelles elles ont été exposées dans notre CubeSat, il y a une bonne chance qu'elles puissent pousser sur Mars. Nous allons mener d'autres volets d'expériences pour déterminer la variété de pomme de terre la plus adaptée."

À lire -> La Nasa demande (involontairement) à Twitter de nommer les nouvelles exoplanètes

Traduit de l'anglais par Dario