En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le surströmming, ce hareng fermenté suédois qui réveille les morts

Cette spécialité scandinave sent tellement fort que la manger est devenu un challenge sur Internet.

Le surströmming est une préparation faite à partir de harengs de la mer Baltique fermentés pendant plusieurs mois. Un plat qui pue tellement qu’il s’est transformé en défi sur Internet, au même titre que le Hot Pepper Challenge qui avait déjà enflammé YouTube. Dans sa dernière vidéo, l’équipe de Great Big Story est partie à la rencontre des employés de la fabrique Oskars qui produit la star du Stinky Fish Challenge ("challenge du poisson qui pue") depuis des générations.

À Söråker, une ville de la Haute Côte de Suède, le propriétaire de la conserverie, Jan Söderström, prévient : "Vous pouvez sentir l’odeur du surströmming à 300 mètres de distance de l’usine." Cette délicatesse suédoise est fermentée dans de grands bidons de sel et d’eau pendant des mois durant le printemps nordique. En été, il est mis en conserve par de chanceux adolescents. Ces poissons qui puent sont emballés et scellés dans une usine qui, sans surprise, développe une odeur si forte qu’elle serait corrosive pour la peau. En espérant qu’elle ne sème pas la zizanie dans le village, façon Acidenitrix.