En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En Inde, McDonald’s ferme 40 % de ses restaurants

L’Inde fait désormais partie des quelques pays dans lesquels McDonald’s a du mal à s’implanter.

© Reidmix/Flickr

La célèbre chaîne de fast-food américaine a annoncé la clôture de 169 restaurants, soit 40 % de ses points de vente en Inde. Cette fermeture soudaine s’explique par la fin de la collaboration entre McDonald’s et son partenaire indien Vikram Bakshi. Ils dirigeaient à 50/50 la coentreprise Connaught Plaza Restaurants Private Limited (CPRL), qui assure la gestion des restaurants de l’enseigne dans le nord et l’est de l’Inde.

"Nous avons été obligés [de mettre fin au partenariat, ndlr], car CPRL a matériellement enfreint les conditions des accords de franchise liés aux restaurants concernés", a déclaré McDonald’s India dans un communiqué relayé par le Times of India. Cette décision a entraîné la fermeture de tous les restaurants McDonald’s tenus par CPRL, mettant subitement des milliers d’employés au chômage technique.

Un coup dur pour l’enseigne américaine qui y voyait un secteur prometteur mais trop concurrentiel. McDonald’s était jusqu’ici déployé dans près de 400 restaurants dans 65 villes d’Inde. Au fil des années, sa suprématie s’est amenuisée face aux chaînes comme Domino’s Pizza ou Pizza Hut.