En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Tout beau, tout chaud, tout bleu, le toast sirène s'invite sur Instagram

Parce qu'il vous manquait quelque chose à tremper dans votre latte licorne... 

Le monde merveilleux du toast manquait de renouveau, alors Adeline Waugh, papesse du food porn tendance à Miami et éditrice du fameux compte si apprécié des foodistas @thefeedfeed, a décidé d'y remédier. Outre ses nombreuses créations colorées, c'est son "mermaid toast" qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours. Une tartine azuréenne à la recette simplissime : la préparation n'est autre que du cream cheese (végan, tant qu'à faire) mélangé à de la poudre d'algue ou de spiruline et quelques gouttes de chlorophylle pour le dégradé. Considérée comme un super aliment source d'oligoéléments, la poudre d'algue marine est souvent utilisée dans des smoothies, par exemple, mais il est plus rare de la retrouver mélangée à du fromage frais. Apparemment, le résultat n'est pas forcément fait pour être dégusté.

Une création source de critiques

Adeline Waugh qui se définit comme une "styliste culinaire" n'en est pas à son coup d'essai puisque son toast licorne orné de feuilles d'or avait déjà enflammé la toile, divisée entre le camps des pro et des anti. Idem pour son toast sirène et son toast vert en hommage à la Saint-Patrick, eux aussi décorés de feuilles dorées. Si bien que la créatrice s'est sentie obligée de se justifier :

"Il y a plein de super commentaires et d'articles − mais aussi plein de gens qui détestent et disent que c'est 'débile', et me demandent 'pourquoi?' ou bien si je n'ai 'que ça à faire' !? Laissez moi juste vous dire : je ne fais que m'amuser ! Je suis une styliste culinaire et j'aime créer de belles choses avec de la nourriture ; je n'ai jamais ambitionné de lancer une mode ou de créer une nouvelle recette super pratique. Ce que je fais est à 100 % le contraire de pratique, j'aime juste m'amuser dans ma cuisine et essayer de créer quelque chose d'esthétique et de différent à chaque fois. Aussi, je ne sais pas vous, mais avec tout ce qui se passe dans le monde aujourd'hui, parfois j'ai juste envie de regarder de la nourriture colorée".

Adeline Waugh précise aussi que les feuilles dorées ne sont pas comestibles et donc qu'elle ne mange pas ses toasts, qui sont donc des sortes d’œuvres d'art culinaires. Ce qui soulève une fois de plus le débat autour du gaspillage alimentaire engendré par le foodporn sur Instagram. Elle ajoute tout de même que des feuilles dorées comestibles existent pour ceux qui souhaiteraient reproduire les toasts et les manger. Et elle propose aussi des versions non décorées. À vous de choisir votre camp!

Lire aussi -> Les accros au foodporn seraient de plus gros gaspilleurs de nourriture.