En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

agorae

Le beau projet de l’AGORAé, l’épicerie solidaire étudiante

Encore trop méconnu, ce projet créé pour et par les étudiants tente de lutter contre la précarité au sein des universités depuis 2011.

Les moments de galère d’étudiant, on les a tous connus (ou on les connaît encore trop bien) : le frigo vide, la deadline d’un partiel qui arrive trop tôt, le job alimentaire qui commence à empiéter sur les études et les loisirs… Mais pour certains, la situation est encore plus difficile, jusqu’à devenir précaire. C’est à partir de ce constat de dégradation des conditions de vie des étudiants que la FAGE a souhaité apporter une solution innovante. Il y a six ans, l’association générale des Étudiants de Paris a donc créé l’AGORAé, un espace d’échange et de solidarité.

L’AGORAé est un lieu de vie ouvert à tous les étudiants à l’intérieur même des universités qui comprend une épicerie solidaire accessible sur critères sociaux et qui organise des événements, ateliers de cuisine et formations. 14 AGORAé ont ouvert depuis 2011 à travers la France. Elles sont gérées au niveau local par les étudiants du réseau de la FAGE, accompagnés par les équipes nationales. Ces structures permettent ainsi de créer une organisation globale, locale et d’utilité sociale.

Bien se nourrir ne doit pas être un luxe

D’après un rapport accablant de la Croix-Rouge publiée par le Parisien, on assiste en France à une hausse inquiétante de la précarité chez les jeunes. Beaucoup d’entre vous se retrouvent à sauter plusieurs repas par semaine et à subir un déséquilibre alimentaire. Pas facile en effet de manger ses cinq fruits et légumes par jour quand on a à peine 30 euros par semaine pour se nourrir. L’épicerie solidaire offre donc des produits jusqu’à 75 % moins chers que les épiceries et grandes surfaces classiques. Elle est là pour aider tous ces étudiants à joindre les deux bouts et leur permettre de s’alimenter de manière saine.

L’AGORAé est aussi un espace de vie, de partage et d’échange. Alors que les jeunes travaillent de plus en plus pour gagner un salaire au détriment de l’apprentissage, l’objectif est aussi de leur éviter de perdre pied dans leurs études et de s’isoler. L’association leur permet ainsi de dégager plus de temps pour étudier mais aussi pour leurs projets personnels. Depuis six ans, les différentes AGORAé ont prouvé leur raison d’exister : 3 019 étudiants en ont bénéficié et 163 tonnes de denrées ont été distribuées. Un pas de plus vers l’égalité des chances et de la réussite dans l’enseignement supérieur.