En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

En macarons ou en "larmes", la licorne ne quitte décidément pas nos feeds Insta

Preuve que nous restons tous de grands enfants, la tendance "licorne" continue de générer de nouveaux produits et de nouvelles recettes.


Il ne passe pas une semaine sans qu'une nouvelle sucrerie kitsch estampillée "licorne" ne fasse son apparition sur nos réseaux. À croire que l'on ne se refuse jamais un énième soupçon de féérie dans notre assiette. Après les toasts et les cafés dédiés, c'est au tour du macaron d'endosser les couleurs du fantastique animal, à cause grâce au travail de la pâtisserie américaine Mac Lab.

Cinq macarons maximum par personne

À sa tête, un couple de gourmets qui a réalisé une savoureuse recette de macarons aux amandes, dont la ganache est truffée de fragments de céréales fruitées. Mais qui se soucie réellement de la manière dont ces pâtisseries sont faites ? Ces petites douceurs sont surtout irrésistiblement mignonnes !

Durant les semaines qui ont suivi la publication de ces créations, de nombreux internautes se sont précipités dans leur boutique pour mettre la main sur les appétissantes pâtisseries. À tel point que les clients ne sont autorisés qu'à en acheter cinq par personne maximum, comme le rapporte Mashable. Depuis, d'autres enseignes leur ont emboîté le pas et essayent – littéralement – d'avoir leur part du gâteau.

"Larmes de joie d'une licorne"

De l'autre côté du globe, à Singapour, le Dapper Coffee sert pour sa part de mystérieuses boissons, appelées "Unicorn Tears". Un nectar bleu, sans alcool ni caféine, qui se met à scintiller quand on l'agite. Rien n'est précisé quant à sa composition, mais Cosmopolitan évoque "un goût de citron, très sucré".

La description indique qu'il s'agirait de "pures larmes de joie de Sparkles, [leur] licorne mongolienne de race pure". Le prix est tout aussi joyeux, puisqu'il faut débourser 10 dollars de Singapour (soit environ 6,50 euros) pour une bouteille. Sans compter le prix du billet pour l'Asie, puisque les "Unicorn Tears" ne sont pas encore livrées à l'étranger.