En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Une entreprise californienne invente le café au vin

La rencontre improbable du petit noir et du ballon de rouge.

©Anete Lūsiņa/Unsplash

©Anete Lūsiņa/Unsplash

Le vin et le café, deux produits qui n’ont, a priori, rien à faire ensemble. Et pourtant, c’était sans compter sur la volonté de certains de tout mélanger et d’inventer des créations hybrides. La dernière fusion en date nous vient donc de Californie ou plus précisément de la vallée de Napa, région vinicole. Une entreprise nommée Molinari Private Reserve a eu l’idée plus ou moins brillante de mixer boissons du matin et du soir.

Ça donne le "wine-infused coffee" ou café infusé dans du vin. En fait, les grains de café sont plongés dans le vin, et en absorbent donc certaines saveurs, avant d’être séchés et torréfiés à la main puis mis en sachet. En d’autres termes plus markétés, "ce café corsé est reposé dans un beau vin et absorbe sa robe et son histoire puis le café est attentivement séché et torréfié à la main en petites quantités". Le site Internet conseille aussi d’utiliser une cafetière à piston pour faire ressortir les arômes.

20 dollars les 220 grammes

Le café ne contient pas d’alcool mais seulement les saveurs du vin. Et l’entreprise californienne a mis plus de deux ans pour mettre au point ce produit. Même si elle ne fabrique pas elle-même le vin utilisé, il est produit exclusivement pour ce café dans des vignobles locaux. Il faudrait quand même débourser pas moins de 20 dollars (environ 19 euros) pour environ 220 grammes de grains, mais pour l’instant tout a été vendu. On se souvient du succès fou des bonbons au rosé, sur lesquels 3 000 Américains se sont rués. Il faut croire que les mariages culinaires alcoolisés ont de beaux jours devant eux aux États-Unis.

mpr-regular