En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

L’artiste Stephanie Sarley redéfinit le food porn sur Instagram

La série The Fruit of Arts va vous faire découvrir les fruits sous un nouveau jour.

L’artiste américaine Stephanie Sarley met en scène sur son compte Instagram des fruits et légumes d’une façon si suggestive que ça nous mettrait presque mal à l’aise. Cette jeune Américaine révèle en effet le potentiel érotique de la nourriture dans sa série The Fruits of Arts, où elle doigte avec sensualité des citrons, des melons ou autres cucurbitacées. Alors qu’on a plutôt l’habitude de voir du junk food porn avec du fromage dégoulinant ou des burgers qui transpirent le gras, ici la bouffe est érotisée avec une fraîche simplicité.

Issue d’une famille d’artistes, Stéphanie Sarley a très vite apprécié de représenter et dessiner le sexe féminin. C’est fin 2015 qu’elle commence à explorer l’érotisme version primeur en représentant de manière surréaliste des vulves avec des salades, des mangues et surtout des agrumes. L’artiste, qui parle très librement de sexe, s’est ainsi confiée au webmagazine Highsnobiety :

"Je suis une femme sexuellement ouverte, mais je n’ai jamais été totalement à l’aise avec mon corps, que ce soit avec autrui ou avec moi-même. Exprimer ma sexualité avec la nourriture est donc vraiment un moyen amusant et intéressant. Mais honnêtement, mon art est plus souvent lié aux émotions."


Son premier compte Instagram a déjà été censuré pour cause de "contenu sexuellement suggestif". Stéphanie Sarley confie avoir été profondément blessée par cette improbation de la part du réseau social, alors que son travail commençait à être reconnu dans le milieu artistique.