En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

© Kevin Hale/Flickr

Un restaurant KFC de Pékin vous suggère un menu selon votre visage

La chaîne de restauration américaine vient d'ouvrir un nouveau "restaurant intelligent" en collaboration avec le moteur de recherche Baidu.

© Kevin Hale/Flickr

© Kevin Hale/Flickr

Vous ne le saviez pas encore, mais vous avez peut-être une tête à manger un bucket de poulet frit. Et si personne ne vous a jamais fait de remarque du genre, autant vous dire que ça ne saurait tarder. Le moteur de recherche Baidu, connu comme étant le "Google chinois", s'est récemment allié avec KFC pour mettre au point un "restaurant intelligent" où l'on vous recommande des plats selon votre visage.

Permettre aux consommateurs de gagner du temps, par tous les moyens

Ce restaurant, situé à Pékin, est en effet équipé de bornes de reconnaissance faciale grâce auxquelles il est possible d'identifier l'âge, le sexe et l'humeur du consommateur. Pour le déjeuner, un homme ayant la vingtaine se verra ainsi suggérer un menu copieux comprenant un burger de poulet frit, des ailes de poulet rôties et un Coca, tandis que l'on conseillera à une femme de 50 ans un petit-déjeuner à base de porridge et de lait de soja. Les clients restent cependant les seuls décisionnaires et peuvent très bien rejeter la suggestion de la borne, l'idée étant avant tout de les aider à gagner du temps.

En ce sens, le programme est également en mesure de reconnaître les consommateurs, de mémoriser leurs précédentes commandes et d'ajuster ses recommandations selon ce qu'ils ont apprécié (ou non) par le passé. Un paramètre qui pose néanmoins le problème de la protection des données personnelles.

Reconnaissance faciale... et jeux en réalité augmentée

Outre la reconnaissance faciale, ce nouveau restaurant proposera également des jeux en réalité augmentée, ce qui est déjà le cas dans 300 enseignes KFC de Pékin. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Baidu et la chaîne du Colonel Sanders collaborent. Les deux groupes avaient déjà ouvert à Shangaï un restaurant où des robots munis d'un système de reconnaissance vocale enregistraient les commandes des clients, comme l'indique TechCrunch.

À lire : Oxford met au point une appli qui vous recommande des plats selon votre humeur