En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : les anguilles en gelée, délicatesse anglaise presque oubliée

Un grand seau d’anguille en gelée, ça vous tente ?

L’anguille, en gelée qui plus est, on a vu plus glamour. Mais la chair blanche de l’animal a pendant longtemps été au centre de l’alimentation des Londoniens. Au marché aux poissons de Billingsgate à Londres, John Chilvers est l’un des derniers fournisseurs de ce poisson aux allures de serpent et à la chair grasse.

Alors que la Tamise grouillait d’anguilles au XVIIIe siècle, John les importe aujourd’hui de Hollande. Présent sur le marché depuis trente-trois ans, le poissonnier à l’accent à couper au couteau prépare ses poissons pour les restaurants du pays. Son collègue Frank Bradley, 72 ans, en consomme encore tous les jours.

"Tout le monde mangeait des anguilles en gelée, c’était hyperfacile à attraper", raconte Frank Bradley à la caméra de Great Big Story.

Le combo "pie, mash & eels", une assiette d’anguilles accompagnées d’un feuilleté et de purée de pommes de terre, reste un classique anglais. Le restaurateur de l’est londonien Kane Goddard en sert encore une dizaine d’assiettes par semaine, preuve qu’il reste encore quelques adorateurs de ce plat presque oublié du patrimoine culinaire anglais.