Vidéo : les inavouables secrets des stylistes culinaires pour rendre des plats parfaits à l'écran

Spoiler : la nourriture qui nous fait normalement saliver n'est même plus comestible après avoir subi son lifting.

Quel que soit le degré d'application que l'on met dans une recette ou son dressage, elle aura toujours plus fière allure à l'écran. C'est triste, mais c'est ainsi. Les stylistes culinaires, qui œuvrent secrètement sur les tournages et les shootings, sont la cause de cet idéal visuel jusqu'à présent inatteignable. Mais les studios RocketJump sont depuis venus remédier à cela.

Dans une vidéo récemment parue sur leur chaîne YouTube, ils exposent quelques-uns des principaux subterfuges utilisés pour rendre la nourriture si appétissante à l'image. Et il y a fort à parier que vous ne regarderez plus de la même manière les plats de vos films préférés.

À ne surtout pas manger !

Beaucoup d'éléments sont à prendre en compte au moment de styliser un plat. Pour Lauren Haroutunian, l'une des intervenantes de la vidéo, il faut essentiellement savoir à qui l'on s'adresse et quelle idée doit être véhiculée par la nourriture dans le scénario :

"Il faut se demander si, dans la scène tournée, il s’agit d’un repas à l’ancienne comme une grand-mère pourrait le préparer ou s'il est question d’une luxueuse expérience dînatoire sortie des cuisines d’un restaurant étoilé", explique-t-elle, avant que son compère ne renchérisse : "Si un scénariste imagine un repas maison préparé avec amour, il n’aimera pas les images de plats ultra-modernes."

La durée du tournage est un autre critère à ne pas négliger. Pendant tout le temps de la scène, les plats sont exposés à de très chaudes sources de lumières qui mettent à mal leur tenue. Alors, les designers culinaires utilisent toutes sortes de produits que l'on n'oserait mélanger à la nourriture sous aucun prétexte.

Pour le menu de Thanksgiving, la chantilly qui orne la fameuse pumpkin pie est par exemple remplacée par de la mousse à raser, tandis que les haricots verts ne doivent leur brillance qu'à un spray pour les cheveux. Quant à la dinde, elle est d'abord badigeonnée de glu pour atténuer les imperfections de sa peau. Puis les stylistes préparent un mélange maison à base de détergent pour obtenir sa belle couleur dorée. Ce qui nous fait des plats on ne peut plus appétissants, mais parfaitement immangeables.