Brand

Jenny Dettrick

Alimentation : comment sauver la planète à votre échelle ?

Répéter que le réchauffement climatique va bouleverser notre quotidien, c’est bien. Agir à notre échelle tant qu’il est encore temps, c’est mieux !

Voici cinq initiatives simples qui font bouger les choses et améliorent notre alimentation au quotidien !

Manger bio = création d’emplois durables

© Mike Harrington

Publicité

L’emploi dans la filière bio ne cesse de progresser : 9,5 % par an depuis cinq ans ! Les surfaces cultivées s’étendent également avec 1,77 million d’hectares convertis en bio fin 2017, soit 15,6 % de plus par rapport à 2016. Étant donné qu’une ferme bio nécessite davantage de main-d’œuvre qu’une ferme conventionnelle, cela a permis de créer 10 669 emplois à temps plein supplémentaires l’an dernier. Moralité : plus vous mangez bio et local, plus vous favorisez le développement d’un écosystème économique local !

20 % de viande en moins = bio financé

© Hero Images

De nombreuses personnes martèlent que le passage à une alimentation bio a un impact important sur nos finances. Mais tout n’est qu’une question de choix ! L’agroécologiste Maxime de Rostolan l’a prouvé. En diminuant notre consommation de viande de 20 %, nous pouvons passer l’ensemble de nos achats en bio sans augmentation de budget. Un steak haché en moins, une escalope de poulet remplacée par une omelette et le tour est joué !

Publicité

Flexitarisme = réduction importante de CO2

© HSR

Devenir flexitarien, ce n’est pas compliqué : il s’agit d’adopter une alimentation plus équilibrée avec moins de viandes et poissons, moins de boissons sucrées, moins de produits transformés. Et plus de fruits et légumes, de céréales complètes et de légumineuses (lentilles, pois chiches…). L’idée n’est pas de devenir végétarien mais plutôt de privilégier des produits moins "impactants" pour la planète. Selon la WWF France/ECO2 Initiative, ce simple changement permettrait de réduire de 38 % l’impact carbone par rapport à un panier d’aujourd’hui. "Manger mieux pour polluer moins" : voilà un slogan qui marche !

Acheter/manger local = bienfaits multiples

© Maskot

Publicité

Respecter la saisonnalité, privilégier le goût des produits, faire baisser son addition (un produit local est moins coûteux à produire et à acheminer), encourager l’économie locale… Vous arriverez à faire tout cela si vous achetez des produits locaux dans un commerce local ! Carrefour s’est pleinement engagé dans cette démarche à travers des actes durables. Le distributeur développe depuis de longues années l’agroécologie pour ses Filières Qualité Carrefour (FQC) et Reflets de France. Par exemple, 100 % des fruits et légumes FQC ne subissent aucun traitement chimique après récolte. Produits du terroir, méthodes respectueuses de l’environnement, partenariats durables avec les agriculteurs : Carrefour montre l’exemple.

Appli anti-gaspi = économie réelle

© Jenny Dettrick

Chaque semaine, un Français jette l’équivalent d’un repas consommable à la poubelle. Cela représente l’équivalent de 150 euros balancés par an sans raison… Pour éviter ce gâchis, vous pouvez télécharger une application pour consommer autrement, jeter moins et faire des économies. On aime la malice de Frigo Magic qui propose des recettes en fonction de ce dont on dispose à la maison ; on apprécie l’intelligence de À Consommer qui surveille à notre place la date de péremption des aliments ; enfin, on raffole des applications comme Too Good To Go, Optimiam ou Zéro-Gâchis qui permettent d’acheter à bas prix des produits invendus ou proches de leur date de péremption. C’est simple, efficace et cela participe à faire bouger les choses.

Publicité

Il est désormais temps de s’y mettre !

 

Par Carrefour, publié le 26/10/2018

Copié