Brand

Oui, on peut manger sainement sans sacrifier la gourmandise

Pizza aux légumes, rayons cachés du supermarché, meal prep… Voici plein d’astuces pour manger sainement et gourmand .

Préparation du repas lors du concours culinaire Carrefour. (© Guillaume Mirand, Carrefour DR)

Les modes de consommation évoluent. Que ce soit pour la planète ou pour notre santé – ou les deux –, nous prenons doucement conscience de l’importance de repenser complètement notre alimentation. Carrefour l’a bien compris en organisant son premier concours culinaire fin septembre à Paris à l'occasion de la campagne Act For Food. L’idée ? Mettre à l’épreuve la nouvelle génération de talents food, qui se sont affrontés en équipes devant un jury de professionnels du secteur présidé par le chef Jean Imbert. Sur leurs blogs comme dans la vraie vie, ces jeunes cuistots prouvent tous les jours qu’on peut être gourmands et créatifs tout en mangeant sainement. Ils vous livrent ici leurs conseils pour s’y mettre petit à petit.

Publicité

Oublier les clichés sur le végétarisme

Publicité

Ce n’est pas une évidence pour tout le monde, mais manger végétarien sans pour autant se contenter de salades vertes tristes et sans saveur. Eh oui ! Il suffit de faire travailler son imagination ou tout simplement d’adapter les recettes qu’on connaît déjà.

Pour Emma, qui tient le compte Instagram @emmabardyan, c’est son quotidien de concilier les produits sains et la gourmandise dans l’assiette : "On a toujours fait très attention à ce qu’on mangeait à la maison. Au final, c’est devenu naturel de trouver de nouvelles sources de protéines que le poisson et la viande !" Aux oubliettes les clichés autour des plats healthy, que beaucoup pensent encore restrictifs au niveau du goût : faux ! Emma nous a d’ailleurs fait baver devant une pizza aux légumes grillés et à la feta (avec une pâte maison bien sûr !).

Publicité

Se lancer des défis en faisant les courses

© Caia Image/Paul Bradbury

Pour Amélia, du blog Nymphea’s Factory, les choses sont très claires : "Il faut se promener dans les rayons où l’on ne va pas habituellement ! C’est comme ça qu’on découvre de nouvelles choses. Et ça vaut pour les grands magasins autant que pour les épiceries…" Facile, non ? Manger mieux, c’est d’abord acheter mieux, et s’approprier des produits qu’on pense parfois inaccessibles (ou qu’on ne connaît tout simplement pas, alors qu’ils n’attendent que nous). "L’idée est de sublimer les choses du quotidien", ajoute Amélia. Des défis en faisant les courses, et un peu de poésie aussi.

Développer de nouvelles techniques de cuisine

L’un des plats préparés durant le concours culinaire Carrefour. (© Guillaume Mirand, Carrefour DR)

Publicité

Le meal prep, vous connaissez ? Si la réponse est non, voici un tuto express : profitez du dimanche, jour où vous prenez peut-être le temps de cuisiner tranquillement en écoutant vos podcasts préférés, pour préparer vos repas pour la semaine à venir. Voilà, vous êtes un pro du meal prep ! Le principe s’applique d’ailleurs à quantité de produits basiques auxquels on ne pense pas forcément, comme les pâtes. Ne nous remerciez pas.

Anticiper les tendances food

Jean Imbert qui donne des petits tips aux participants du concours culinaire Carrefour. (© Guillaume Mirand, Carrefour DR)

Comprendre, s’intéresser, agir. C’est ce que rend aujourd’hui possible Carrefour, qui, déjà dans les années 1990, avait anticipé les lois anti-OGM en supprimant les produits concernés de ses rayons. C’est donc la même histoire qui se poursuit aujourd’hui.

"Il y a toujours un laps de temps entre les découvertes scientifiques et la connaissance du grand public, explique Lionel Desencé, directeur qualité du groupe Carrefour. Mais nous, on ne veut pas attendre le dernier moment : il y a une volonté d’agir dès maintenant !" Et tout le monde peut s’y mettre, qu’on soit un foodie averti ou un cuisinier du dimanche assumé.

Par Carrefour, publié le 09/10/2018

Copié