Brand

Image Source

Vous en rêviez, il est maintenant possible de devenir goûteur

Vos potes vous demandent toujours une adresse de bon resto ? Tout le monde squatte chez vous parce que vous vous procurez les meilleurs produits ? Devenez testeur de bonne bouffe.

(© Westend61)

Vous êtes du genre à ne déguster que la crème de la crème quand il s’agit de bouffe ? Vous ne supportez pas la moindre déception ? Et si, pour vous éviter une énième contrariété gustative, vous donniez votre avis afin de ne sélectionner que des produits ultra-savoureux à mettre sur le marché ?

Publicité

C’est ce que Carrefour vous propose de faire en devenant goûteurs ! Comment ça marche ? À quoi ça sert ? On vous dit tout sur ces dégustations pour que vous puissiez enfin mettre votre palais à contribution.

Un rituel bien précis

(© Image Source)

Tout cuisinier avisé le sait, quand il s’agit d’améliorer une recette, l’avis des autres est indispensable ! Trop sucré, pas assez salé, un chouia liquide, un peu trop moelleux… Ce n’est pas évident d’élaborer un produit qui convienne à tout le monde.

Publicité

Dans sa volonté de proposer de bons aliments et qui ont du goût, Carrefour organise des dégustations avec des consommateurs. Leur objectif est bien défini, il s'agit de choisir le meilleur produit. En externe avec des instituts d’études ou en interne avec des collaborateurs, le principe reste le même : goûter une variété de produits frais ou surgelés, des gâteaux, des bonbons, des biscuits, puis déterminer quel est le meilleur parmi la concurrence.

La dégustation est organisée selon des règles bien distinctes pour permettre un jugement optimal. Installé dans un box individuel, dans une salle éclairée avec des néons qui diffusent une lumière semblable à celle du jour, tout est mis en place pour que votre appréciation ne soit pas biaisée.

Vous serez d’ailleurs convoqué à un créneau précis afin d’être au max au niveau de vos performances sensorielles. Pour le salé par exemple, 11 heures est considéré comme la bonne heure – le petit déj’ est déjà loin et le petit creux de fin de matinée commence à se faire sentir…

Publicité

Lors de la séance, les produits vous sont présentés à l’aveugle pour ne pas être influencé par la marque, puis vous dégustez en prenant le temps d’identifier l’aspect, le goût, l’odeur… Une fois l’exploration gustative réalisée, vous donnez votre appréciation avec une note globale.

Et votre verdict peut s’avérer crucial : si un produit en développement n’est pas aussi bon que la concurrence, il ne sort pas sur le marché, et s’il est déjà sur le marché, il faut à nouveau qu’il soit considéré comme aussi bon que la concurrence !

Moins de substances controversées, toujours autant de goût

(© Jennifer A. Smith)

Publicité

Engagé dans la lutte contre les substances controversées, Carrefour a changé la recette de nombre de ses produits en réduisant le sel, en remplaçant les colorants artificiels par des colorants naturels ou encore en éliminant l’aspartame. Ces produits "revus et corrigés" sont eux aussi passés par la case test gustatif pour s’assurer que, devenus meilleurs pour notre santé, ils restaient tout aussi bons.

De façon surprenante, les consommateurs n’ont pas forcément décelé le changement d’ingrédients au niveau du goût. Comme l’explique Enkeledja Kora, responsable des tests consommateurs chez Carrefour : "Pour les bonbons de la marque par exemple, on a remplacé les substances controversées par des substances naturelles, et au niveau de la perception gustative, les consommateurs ne se sont pas obligatoirement rendu compte qu’il y avait eu ce changement, ou en tout cas ils n’ont pas notifié la différence ! Ils ont simplement donné une note globale qui indiquait que les bonbons étaient tout aussi bons."

"C’était la même chose avec les haricots en conserve dont les teneurs en sel avaient été diminuées. Certains consommateurs ont perçu la diminution, d’autres non, mais finalement la question qui nous importe c’est : 'Aimez-vous ou non ce produit' ?", précise Enkeledja.

Une chose est sûre, ces dégustations sont indispensables au développement du produit. Le goût, la recette, la notion de plaisir… En donnant votre avis, vous participez finalement à l’élaboration d’un aliment et à ce qu’il soit le meilleur possible. Plutôt pas mal, non ?!

Et pour participer à des tests de dégustation de produits Carrefour dans des laboratoires, voici deux exemples en région parisienne :

- Eurofins Marketing Research : https://www.testezpournous.fr/
- Mérieux NutriSciences : https://www.merieuxnutrisciences.com/fr/article/sinscrire-et-tester-des-produits

Par Carrefour, publié le 25/10/2018

Copié