(© Fabrizio Magoni via Unsplash)

Pour le Sidaction, les chefs aussi s’engagent

L’opération Chefs Solidaires comptera, cette année, près de 400 participants.

Au centre européen des professions culinaires. (© Ceproc via Facebook)

Pour la dixième année consécutive, le Sidaction s’apprête à lancer son opération Les Chefs Solidaires à travers la France. Restaurateurs, chefs, traiteurs, pâtissiers, écoles hôtelières : à travers une action ou initiative de la durée de leur choix au profit de l’association, ces derniers peuvent ainsi s’engager dans la lutte contre le virus du sida et aider les personnes vivant avec le VIH à adopter une alimentation saine et équilibrée.

Publicité

"Les problèmes de nutrition sont intimement liés au virus du VIH. Une alimentation déséquilibrée et trop pauvre en nutriments essentiels provoque un affaiblissement du système immunitaire. Et c’est à ce même système immunitaire que le VIH s’attaque dans l’organisme, augmentant ainsi les risques de développer des maladies opportunistes", explique l’association.

Du 24 novembre au 1er décembre, donc, plusieurs centaines de participants, professionnels et futurs professionnels des métiers de bouche, se mobiliseront dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le sida : vente d’un produit spécifique, menu spécifique, partage de recettes… Un événement qui sera notamment parrainé par le chef du Palais de l’Élysée, Guillaume Gomez.

Pour retrouver la liste des événements, c’est par ici.

Publicité

© Sidaction

Par Robin Panfili, publié le 22/11/2018

Copié

Pour vous :