© Al-Wakeed

Un montage plaçant Salt Bae dans La Cène laisse un goût amer en Jordanie

Si bien que le journaliste qui a publié l’image a été arrêté suite à plus de 200 plaintes.

© Al-Wakeel News

C’est un petit montage comme on en voit chaque jour des milliers sur Internet. À la différence près qu’en Jordanie, la tolérance vis-à-vis de ce genre de contenus n’est pas aussi souple que ce que l’on peut connaître dans nos contrées. Après avoir mis une image photoshoppée en ligne sur son site d’information Al Wakeel News, le journaliste jordanien Mohammed al-Wakeel a été arrêté et placé en détention provisoire, tout comme un de ses confrères.

Publicité

Une peinture symbolique

Publicité

En cause : un montage photo dans lequel on aperçoit le boucher star turc Salt Bae assaisonner le plat de Jésus dans La Cène, célèbre peinture de Léonard de Vinci. En Jordanie, la publication de cette image a choqué l’opinion, notamment la communauté chrétienne qui représente 6,6 millions de personnes, soit 6 % de la population du pays, pour qui cette représentation du dernier souper de Jésus, en compagnie de ses disciples, est hautement symbolique. Sur le montage, un des disciples s’est également vu offrir un tatouage du visage de Jésus sur la jambe.

Suite au tollé, Mohammed al-Wakeel s’est excusé et a retiré l’image, prétextant qu’il s’agissait d’une "erreur" involontaire d’un journaliste stagiaire. S’ils ont tous deux été relâchés sous caution mercredi 12 décembre, ils risquent toujours entre six mois et trois ans de prison. Le chef d’accusation à leur encontre est "incitation à la guerre sectaire et religieuse".

Par Robin Panfili, publié le 14/12/2018

Copié

Pour vous :