FLINDERS RANGES, AUSTRALIA – OCTOBER 03: World’s top chef Rene Redzepi, of Danish restaurant Noma samples some kangaroo meat during a visit to the Iga Warta indigenous community in the South Australian Outback on October 3, 2010 in the Flinders Ranges, Australia. Redzepi is the owner of two-Michelin star restaurant, Noma in Copenhagen, winner of Restaurant Magazine’s 2010 San Pellegrino Award as world’s best. (Photo by Lisa Maree Williams/Getty Images)

René Redzepi s’entoure des chefs les plus cool pour ouvrir l’école de cuisine de demain

Imaginez la salle des profs avec David Chang, Alex Atala et Kylie Kwong.

© Lisa Maree Williams/Getty Images

Le chef danois René Redzepi, aux commandes du restaurant Noma de Copenhague, sacré à plusieurs reprises meilleure table du monde, s’apprête à lancer une académie de cuisine pour former les chef·fe·s de demain, rapporte Grub Street.

Publicité

En 2011, le chef fondait MAD, une conférence menée par des chef·fe·s, des fermier·ère·s et des scientifiques qui a lieu tous les deux ans dans le but d’aborder les problématiques et les enjeux liés à la cuisine et à la gastronomie. De ces discussions est née l’idée de fonder un établissement d’enseignement… et le projet se concrétise enfin.

La Gastro-Akademi

René Redzepi, qui prône une philosophie de respect et une cuisine proche de la nature et de l’environnement, a déclaré vouloir ouvrir cette école pour permettre aux restaurants de demain d’adopter une démarche durable et respectueuse de l’environnement. "Nous voulons en faire un endroit pour apprendre tout ce que nous ne semblons pas apprendre lorsque nous devenons cuisiniers", explique-t-il au New York Times.

Publicité

L’établissement devrait s’appeler Gastro-Akademi et sera ouvert aux étudiant·e·s du monde entier. À travers cette formation, les chef·fe·s impliqué·e·s souhaitent apporter des réponses aux problématiques liées au secteur gastronomique, du gaspillage alimentaire et changement climatique au racisme, violence ou sexisme qui peuvent régner au sein des brigades.

Des profs d’exception

Le MAD compte se réunir cette année pour peaufiner les derniers détails et parfaire l’identité de la future école – soutenue par le gouvernement danois à hauteur de 25,2 millions de couronnes danoises (environ 3 millions d’euros). Et cette formation s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle pour les futurs élèves qui auront la chance de côtoyer des chef·fe·s de talent au cours de leur cursus : David Chang (Momofuku), l’Australienne Kylie Kwong, Rosio Sanchez (ancienne du Noma) ou encore Alex Atala (D.O.M.).

Publicité

Après avoir déjà exprimé sa volonté de partager ses connaissances avec l’application VILD MAD, qui permet d’apprendre à se reconnecter avec la nature en découvrant les plantes sauvages, René Redzepi renouvelle sa volonté de transmettre son savoir. Un chef au sommet qui n’a pas fini de nous surprendre.

Par Claire Verriele, publié le 15/03/2019

Copié

Pour vous :