© Samir Benrama

Papa Kim, la crème du ramen made in Marseille, débarque (enfin) à Paris

Il va falloir être vif, ils ne sont que de passage.

On n’y croyait plus. Après des semaines et des mois à baver sur les ramen uniques (et exceptionnels, n’ayons pas peur des mots) de Papa Kim, servis tous les premiers lundis du mois à La Mercerie de Marseille, l’équipe débarque finalement à Paris pour deux jours et trois services – pas un de plus. Alors, notez bien : rendez-vous les 14 (service du soir) et 15 avril (service du midi et du soir) où ne seront servis qu’un nombre limité de ramen : 150 pièces le dimanche, 250 pièces le lundi.

Mais attention : "Premiers arrivés, premiers servis… et pas de réservations", préviennent-ils. Il faudra être vif. Au programme, donc, ramen (dont une nouveauté au poisson et au poulpe juste pour l’occasion), du saké nouveau, des vins naturels… et un dessert special aux perles du Japon.

Publicité

Une histoire d’héritage

Pour l’anecdote, l’histoire de Papa Kim est née dans les cuisines de La Mercerie, restaurant marseillais bien en vue (à juste titre) où l’on s’arrache les places. Won-Jon, l’un de ses employés franco-coréen a, un jour, invité son père à cuisiner et à venir faire découvrir "les ramen de sa jeunesse", comme il avait l’habitude de les déguster dans sa Corée natale. L’échange s’est si bien passé que Won-Jon a décidé de perpétuer l’initiative, baladant ces fameuses recettes d’Arles à Marseille… et maintenant à Paris.

© Samir Benrama

Publicité

© Samir Benrama

© Samir Benrama

Quoi ? Le pop-up Papa Kim Loves Paris.
Quand ? Le 14 avril (soir) et 15 avril (midi et soir).
Où ? Encore, au 43 rue Richer (Paris 9e).
Combien ? Entrée-ramen-dessert à 23 euros (14 euros le ramen seul).

Publicité

À lire : À la rencontre du mec qui parcourt le Japon pour dégoter les meilleurs ramen du pays

Par Robin Panfili, publié le 12/04/2019

Copié

Pour vous :