Par Robin Panfili

Leur campagne de crowdfunding se termine aujourd'hui : il est encore temps de participer.

(© Ursino)

Après un projet de trois années autour des musiques traditionnelles, l'association française Konstelacio se lance aujourd'hui dans une autre initiative de taille : sensibiliser des ados du monde entier aux traditions culinaires, à la gastronomie et au dialogue entre les différentes cultures. 

Les enfants, âgés de 11 à 14 ans, seront français, canadiens, argentins, béninois, italiens, libanais ou néo-zélandais. "Ces pays ont été choisis pour de multiples raisons : leur diversité culinaire, leur histoire migratoire ou coloniale...", explique Charlotte Courtois, fondatrice de l'association Konstelacio.

À travers ce projet, intitulé Ursino, Konstelacio partira à la rencontre de ces ados du monde entier (trois semaines par pays) afin de mener différents ateliers : un travail de collectage de recettes traditionnelles dans leurs familles et communautés, "puis les accompagner dans une démarche de recherche afin de découvrir l'origine des plats et des ingrédients, avec l'aide d'experts – chefs, historiens, journalistes...".

Charlotte Courtois et Bérénice Béjo, marraine du projet. (©Ursino)

Un livre de recettes

"Ils se rendront ainsi compte que nos cultures, et notamment notre patrimoine culinaire, est déjà le résultat de rencontres entre les peuples. Il n'existe pas de pureté culturelle, bien au contraire, puisque [la culture] s'enrichit continuellement des métissages."

Des chefs cuisiniers du monde entier participeront également à l'opération, dont la cheffe lyonnaise Sonia Ezgulian. Tout au long du projet, de courtes vidéos seront également publiées, sous-titrées, et partagées avec le public – et avec les autres ados participants, bien sûr.

À terme, l'association prévoit surtout un livre de recettes. Un ouvrage "qui compilera les recettes collectées et choisies par les jeunes, ainsi qu'une sélection d'anecdotes et informations diverses issues de leurs recherches", précise Charlotte Courtois. On a déjà hâte.

Pour soutenir le projet, vous pouvez faire un don ici.