Club Sandwich

5 choses à boire et manger si vous êtes de passage à Marseille

Entre les plats authentiques et les nouveaux bars, les jeunes chefs et les marchés populaires, Marseille regorge de choses à voir et à manger. Petit guide à l'attention des visiteurs. 

Club Sandwich

Club Sandwich

1 - Manger une pizza

En arrivant à Marseille, les Napolitains ont amené avec eux cette galette très simple coiffé d'une sauce tomate. Marseille l'a mise à sa sauce, et aujourd'hui elle fait autant partie du patrimoine marseillais que Jul. La tomate-anchois c'est la plus classique et la plus simple de la sauce tomate, des anchois, des olives et basta. Pour le reste, il y la figatelli-brousse, symbole de la présence corse dans la ville. La pizza à la viande hâchée et aux poivrons, ou l'Arménienne. Faites votre choix et mangez la, où que vous soyez, la pizza est très rarement mauvaise dans la cité phocénne.

Publicité

Pour une pizza napolitaine de maitre : La bonne mère
Pour une version historique : Chez Sauveur ou Chez Etienne
Pour une version très populaire : la pizz à la part chez Pizza Charlie

2 - Se faire des chichis et des panisses à l'Estaque

L'Estaque c'est un village dans la ville. Un petit port de plaisance au charme authentique qui en a inspiré plus d'un. Mais on ne fait pas tout ce chemin sans avoir une idée de bouffe derrière la tête. C'est à l'Estaque qu'on retrouve l'ancêtre de la street food : les chichis et les panisses. Dans des petites baraques posés sur le port, on sert ces deux spécialités typiquement marseillaises. Le chichi frégi c'est un énorme beignet sucré et parfumé, servi nature ou avec de la chantilly et du nutella pour ceux qui ont du courage. Quant aux panisses, des beignets ronds de farine de pois chiches, sont parfaits à l'apéro. Moelleux à l'intérieur et croustillant à l'extérieur, on s'en brûle les doigts quand ils viennent de sortir de l'huile pour s'entasser dans un cornet en papier.

3 - Boire un apéro avec vue

Bon on ne présente plus l'histoire d'amour entre Marseille et le Pastis. Contrairement à Paris, le petit jaune y est vendu à un prix assez bas dans la plupart des bars. Sans tomber dans du pagnolesque, avec de la tapenade ou des olives, c'est la perfection à l'heure de l'apéro. Bon, on peut aussi se laisser aller à un verre de rosé ou à un demi bien frais. Et quand il y a une belle vue en face, c'est le paradis. Beaucoup de bars ont une belle vue à Marseille, entre la mer et les ruelles en pentes. Pour les autres, il y a l'ambiance.

Publicité

Face à la mer : 20 000 Lieues aux Goudes
En hauteur avec de la musique : le roof top de la Friche de la Belle de mai (l'été, le week-end)
Pour l'ambiance (et un des pastis les moins chers de Marseille) : Au Petit Nice

4 - Des chefs marseillais qui envoient

Si Marseille a longtemps été endormie, niveau gastronomie. Aujourd'hui, les restaurants intéressants sont de plus en nombreux. Entre les étoilés et les tables bistronomiques, la ville regorge de talents qui puisent dans la richesse des produits locaux. A Marseille, pour manger, il y a tous les prix, et il y a toutes les cuisines. Le plus dur c'est de choisir.

Pour un Italien de haut niveau : La Cantinetta
Pour une cuisine méditerranéenne twistée : Le café des épices
Pour des assiettes bistronomiques démentielles : Mémé
Pour découvrir la folle cuisine d'un chef marseillais : Alexandre Mazzia

Publicité

5 - Acheter son poisson sur le marché du Vieux-Port

Les pêcheurs qui crient leurs prix devant leur marchandises fraîchement pêchée, à Marseille ce n'est pas un mythe. Le marché aux poissons du Vieux-Port est une véritable institution et là où on trouve les produits les plus frais. Rougets, daurades, sardines. Tous les jours, les femmes des pêcheurs s'installent pour vendre la récolte du jour. Mais ce marché n'est pas là que pour les photos. Les meilleurs chefs marseillais y achètent également leurs poissons.

Tous les jours, de 7h30 à 12h30, sur le Vieux-Port

Par Sirine Azouaoui, publié le 15/08/2016

Copié

Pour vous :