Par Pharrell Arot

J’ai vu d’horribles choses sur les grands Internets, c’est l’heure d’y remédier.

© Club Sandwich

Comme toute notre génération, j’ai mangé des pommes de terre noisettes surgelées depuis ma plus tendre enfance. Madeleine de Proust dans la catégorie géant de l’agroalimentaire, la pomme noisette, avec ses défauts évidents, reste un incontournable pour tuer la déprime d’un dimanche soir pluvieux.

Mais il y a quelques semaines, au détour de la story Instagram d’une connaissance dont je tairai le @, les petits diamants de pommes de terre industriels m’ont fait verser une larme. Ils semblaient mous et tristes, étaient à peine dorés ce qui ne rendait absolument pas justice à ce bonbon décadent et délicieux. Au fil de plusieurs discussions avec mon entourage, je me suis aperçu que de nombreuses personnes ne poussaient pas le potentiel des patates en boule à son maximum. À la fin de cet article nous répondrons aussi à une seconde question importante : faut-il écraser la pomme de terre noisette avant de la gober ?

Ingrédients :

  • Des pommes de terre noisettes surgelées, autant que vous voulez

#1. Que la poêle

Vous ne possédez qu’un four ? Allez-y, vivez la patate à moitié. Si le four peut apporter le bon croustillant, vous n’aurez pas ce côté doré au bord du brûlé sur une face de ces petites boules d’amour. Nous, nous utiliserons une poêle, antiadhésive, sans ajout de matière grasse.

#2. Passer les vitesses

La clé de cette cuisson ? Réussir à avoir un extérieur croustillant et un intérieur fondant. Avec un feu trop fort, vous risquez de vous retrouver avec un cœur de patate encore froid, et un feu trop doux ne vous apportera pas le croustillant escompté. On commence donc la cuisson à feu assez doux, en remuant régulièrement, avant d’augmenter à feu moyen pour brusquer un peu la patate.

#3. Prendre son temps

Clairement, vous êtes pressés. Et l’indication "6 minutes à la poêle" sur l’emballage n’est pas là pour vous aider. Je sais, on vous attend pour démarrer un nouvel épisode sur Netflix, mais prenez quelques minutes de plus pour pousser la cuisson de vos patates jusqu’à ce qu’elles soient vraiment dorées. Remuer régulièrement, faites chanter la poêle, et saler au dernier moment.

#4. Coup de fourchette et condiment

© Club Sandwich

Nous arrivons sur un terrain plus personnel, mais des années d’entraînement me permettent de vous dire comment optimiser votre dégustation. À l’aide d’une fourchette, écrasez une pomme de terre sur deux, afin de varier les textures et les températures. Côté condiment, exit le ketchup, la patate noisette s’accompagne d’une moutarde forte. Bon appétit bande d’épicuriens !