Que valent les poke bowls de chez Natives à Paris ?

On est allé testé ce nouveau lieu dédié au plat de poisson hawaïen qui fait fureur.

img_0968

©Club Sandwich

Chez Natives, la carte ne tergiverse pas : des poke et puis c'est tout. Mais si, le poke, ce plat hawaïen à base de poisson cru mariné et de riz dont tout le monde parle depuis des mois. Ce petit restaurant a décidé de se consacrer entièrement à ce bol, à mi-chemin entre le chirashi japonais et le ceviche sud-américain. Natives, à sa place dans le temple des échoppes bobo et street-food du quartier du canal Saint-Martin, devait ouvrir avant l'été. Finalement, il prendra la vague du poke dès la rentrée.

Publicité

Des poke bien frais

Publicité

Le menu très resserré ne propose donc que des bols, quatre en tout. À la bonite, au lieu jaune, au saumon ou en version végétarienne, les poke se déclinent avec leurs sauces et leurs garnitures pour et répondent aux noms de Aloha, Honolulu ou Venice Beach pour que vous soyez bien sûr de là où vous êtes (pas à Hawaï donc). Pour le dessert ou petit-déjeuner, Natives propose aussi une version sucrée, l'açai bowl, plat adoré des adeptes healthy. Ah et bien sûr, il y a des jus de fruits colorés du style brocoli-pomme-concombre-citron céleri, au cas où vous n'aviez pas votre dose de produits instagrammables.

On choisit le Venice Beach au saumon d'écosse, très frais, mariné à une sauce "ponzu" - pomelo, orange, yuzu et soja - qu'on aurait aimé un plus présente. Avocat, morceaux de pomelo, pousses d'épinards, oignons frais, sésame et menthe assurent le goût et la fraîcheur. Le riz est bien cuit et assaisonné avec du soja. Après ce généreux bol, on n'a vraiment plus faim. Une bien cool pause déjeuner en somme, à déguster sur quelques tables en bois ou à déplacer vers le canal si le temps le permet.

Natives
44 rue de Lancry, 75010 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 8 à 18 heures
Poke de 8 (Veggie) à 13 euros
Jus à 5 euros
Açai Bowl à 6 euros

Publicité

Lire aussi -> Comment réaliser un açai bowl parfait

Par Sirine Azouaoui, publié le 16/09/2016

Copié

Pour vous :